Lu dans la presse
URL courte
Par
581002
S'abonner

La chaîne de restauration rapide McDonald's traverse actuellement une "dépression profonde".

Pour tenter de stopper sa débâcle financière, la chaîne avait décidé d'offrir aux clients la possibilité de commander le petit-déjeuner pendant toute la journée, d'ajouter de nouveaux repas au menu et d'utiliser des caisses numériques.
Selon l'analyste Marc Kalinowski, ces nouvelles initiatives se sont soldées par des problèmes énormes pour les propriétaires des restaurants de la franchise. Ainsi, l'élargissement du menu a provoqué une charge excessive de travail pour les employés.

McDonald's tente aujourd'hui de combler les pertes liées à une chute considérable de ses ventes aux États-Unis.
"Pour le moment, le système est très fragile. Notre menu comprend trop de repas, et nous tentons d'offrir trop de services à trop de gens. Du point de vue des propriétaires des franchises, l'entreprise est en voie d'effondrement", affirme le représentant d'un restaurant de la chaîne.
Un sondage effectué sur la base de 29 franchises de McDonald's, comprenant 229 restaurants, montre que les propriétaires ne sont pas très optimistes: leurs estimations des perspectives pour les six mois à venir se chiffrent à 1,65 points sur 5 points possibles.
Comme 81% des restaurants de McDonalds travaillent dans le cadre de la franchise, ce mécontentement des propriétaires pourrait se solder par de grandes complications pour toute l'entreprise.

Lire aussi:

Pas de McDo pour les "clochards"?
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
La Défense arménienne publie des photos de l'avion Su-25 abattu par un F-16 turc, selon Erevan
Tags:
faillite, McDonald's, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook