Lu dans la presse
URL courte
6253
S'abonner

Les USA ont dépensé des milliards de dollars pour des projets militaires qui n'ont finalement jamais vu le jour.

Le site américain Business Insider a établi la liste des projets les plus coûteux abandonnés par les États-Unis dans le domaine du matériel militaire et des armements, en se basant sur un rapport du Centre d'études stratégiques et internationales des USA (CSIS). Dans les années 2000 par exemple, le Pentagone a dépensé 51,2 milliards de dollars pour 15 grands programmes qui n'ont jamais été achevés à cause de coupes budgétaires.

Le projet le plus onéreux reste celui des systèmes de combat du futur pour l'armée de terre, élaborés dans le cadre d'un programme pour la fabrication de véhicules de combat terrestres — lui aussi interrompu — qui aura coûté 18,2 milliards de dollars. En deuxième place, on retrouve le projet d'hélicoptère de reconnaissance et d'attaque RAH-66 Comanche avec 7,9 milliards de dollars dépensés. On peut aussi noter l'obusier automoteur XM2001 Crusader (2,2 milliards de dollars perdus), un hélicoptère de reconnaissance armé (0,5 milliard de dollars), un avion de reconnaissance pouvant également être utilisé par la marine (0,4 milliard de dollars), ainsi qu'un bombardier de nouvelle génération dont le projet a été repris par la suite (0,1 milliard de dollars).

Le projet abandonné le plus cher pour l'armée de l'air a été le programme de développement d'un système laser de bord, annulé sans substitution concrète (5,2 milliards de dollars). De plus, les USA ont renoncé à l'avion polyvalent de contrôle et de guidage E-10 qui devait être utilisé en tant que centre de commandement pour mener les opérations dans les airs (1,9 milliard de dollars), ainsi qu'au nouvel hélicoptère de combat de recherche et de sauvetage CSAR-X (0,2 milliard de dollars). Les autorités ont aussi fermé le projet de système infrarouge de stationnement spatial prévu pour une détection avancée des lancements de missile (1,5 milliard de dollars) et le système polaire-orbital national de satellites de contrôle opérationnel de l'environnement (5,8 milliards de dollars).

L'hélicoptère présidentiel VH-71 (3,7 milliards de dollars) et un nouveau véhicule de combat d'expédition (3,3 milliards de dollars) ont été les plus déficitaires pour l'infanterie de marine américaine.

En ce qui concerne les programmes annulés ou reportés pour la marine américaine, on relève notamment un dispositif sous-marin perfectionné pour le transport des forces des opérations spéciales (0,6 milliard de dollars) et le projet de création d'un croiseur de prochaine génération CG(X) pour 0,2 milliard de dollars.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et une centaine de blessés - images
Des dizaines de manifestants pro-Turcs défilent à Dijon en criant «Allahu Akbar» – vidéos
L’archevêque de Toulouse estime qu’«on ne se moque pas impunément des religions» après l’attentat de Nice - vidéo
Mediapart parle d’attentats de «faible intensité», le Net en colère
Tags:
budget militaire, armée, projet, Pentagone, Center for Strategic and International Studies (CSIS), États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook