Ecoutez Radio Sputnik
    Or

    La Chine veut dépasser Londres sur le marché de l'or

    © Flickr / Bullion Vault
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    7400
    S'abonner

    La Chine est le pays qui achète le plus d'or dans le monde: elle vient de lancer une série d'initiatives qui pourrait lui permettre de prendre la place de Londres sur ce marché très lucratif.

    Pékin a en effet lancé des contrats en yuans, mais a aussi créé un mécanisme pour déterminer son propre étalon-or.

    Cet événement historique sur le marché des métaux précieux pourrait considérablement changer tout le mécanisme à l'œuvre actuellement.

    Le premier étalon-or chinois est un contrat pour 1 kg d'or. Son prix, dans le cadre des échanges entre les 18 membres de la Shanghai Gold Exchange (SGE), a été établi à 256,92 yuans (39,69 dollars) le gramme, soit 1 234,5 dollars l'once.

    La création de son propre étalon est l'aboutissement des efforts entrepris par la Chine ces dernières années pour réformer son marché intérieur de l'or. Pékin cherche en effet à disposer de capacités plus larges pour contrôler ce marché important où Londres a longtemps dominé et où, à l'heure actuelle, on détermine des prix spots qui sont un repère pour tous les autres pays dans le monde.

    Le Canada dit adieu à son or
    © Fotolia / Darknightsky
    La Chine, qui ne veut plus dépendre du dollar dans les opérations internationales, estime que son poids sur le marché lui permet de fixer le prix de l'or.

    Actuellement, l'étalon-or chinois ne représente aucune menace directe pour Londres mais les acteurs du secteur notent qu'à long terme, la Chine pourrait réellement faire de l'ombre à Londres ou constituer un sérieux concurrent, notamment si le yuan devenait entièrement convertible.

    D'après la Banque populaire de Chine, les échanges d'or en yuans à la bourse de Shanghai assureront un prix juste de ce métal précieux, qui aidera à améliorer le mécanisme de formation des prix du yuan et à contribuer à l'internationalisation du marché chinois de l'or.

    Avec l'introduction de son propre étalon, la Chine peut acheter plus activement de l'or à des conditions favorables. Il est fort probable que d'autres acheteurs en Asie, l'Inde par exemple, préféreront désormais acheter de l'or en yuans plus qu'en dollars. Mais le développement de Shanghai comme place centrale du marché de l'or prendra encore des années.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    L'or de Londres englouti par l'Inde et la Chine
    La Russie table sur l'or et gagne
    USA: les pays européens rapatrient leurs réserves d'or confiées à la FED
    Tags:
    yuan, marché de l’or, métaux précieux, or, Shanghai Gold Exchange (SGE), Londres, Royaume-Uni, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik