Lu dans la presse
URL courte
Par
4270
S'abonner

Des chercheurs de Singapour ont inventé une substance antibactérienne unique: en plus de détruire les microbes en un temps record, elle empêche également la croissance de bactéries résistantes aux antibiotiques.

La substance, baptisée "oligomères imidazolés" a été créée par des chercheurs de l'Institut de bio-ingénierie et de nanotechnologies de Singapour. En seulement 30 secondes, elle peut éliminer 99,7% des bactéries E. Coli (colibacilles).

Grâce à leur structure moléculaire en forme de chaîne, les oligomères imidazolés peuvent pénétrer à l'intérieur de la membrane cellulaire des bactéries et les détruire, empêchant les souches résistantes aux antibiotiques de proliférer.

"Ce produit unique peut rapidement tuer des bactéries et empêcher le développement de bactéries résistantes aux antibiotiques", déclare le chef du groupe de recherche de l'institut le docteur Yugen Zhang. D'après lui, cette substance est sûre car elle comporte une charge positive et vise les bactéries chargées négativement. Elle n'est donc pas dangereuse pour les globules rouges.

Ce nouveau composé a été mis au point comme une alternative au triclosan, qui est présent dans les produits d'hygiène comme le savon et le dentifrice. Le nouveau produit peut prendre la forme d'une poudre blanche soluble ou être utilisé dans des sprays à alcool servant à stériliser.

Les résultats de la recherche des chercheurs de Singapour sont parus dans le magazine Small.

 

Lire aussi:

Des bactéries à l'origine des ruines antiques?
Pire que le cancer: elles feront dix millions de morts par an en 2050
Ces bactéries avec de vrais super-pouvoirs qui fascinent les chercheurs
L'Europe à l'origine de la dysenterie en Asie et en Afrique
Tags:
antibiotiques, bactérie, Singapour
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook