Lu dans la presse
URL courte
Par
0 100
S'abonner

Bien manger et rester actif ne seront bientôt plus les seules méthodes pour vivre plus longtemps: les effets secondaires de certains médicaments pourraient aussi contribuer à la longévité.

En effet, certains produits destinés à soigner les maladies liées à la vieillesse comme les problèmes de cœur, le cancer et Alzheimer pourraient bien ralentir le vieillissement s'ils étaient utilisés en l'absence de maladie. Récemment, des expériences sur des mouches drosophiles ont montré qu'un tel effet était notamment provoqué par le trametinib, un médicament contre le cancer.

D'autres animaux de laboratoire sains ont aussi enregistré un allongement de la durée de vie après le même type d'expérience.

"Nous disposons d'une dizaine de moyens permettant de prolonger la vie des souris de 20%. C'est incroyable. Compte tenu du nombre de méthodes qui fonctionnent sur les animaux, je suis convaincu qu'au moins certaines d'entre elles devraient donner des résultats sur les hommes", déclare Stephen Austad, professeur de biologie à l'université d'Alabama aux USA.

Le docteur Austad et ses collègues préparent actuellement des recherches cliniques sur la metformine — un produit qui aide à lutter contre le diabète. 70 personnes âgées avec un risque élevé de mourir sont actuellement recherchées pour l'expérience et participeront volontairement à une étude de 5 ans.

Un autre groupe de chercheurs sous la direction de Nir Barzilai, professeur en médecine et en génétique du Collège médical Albert Einstein aux USA, utilise l'immunosuppresseur rapamycine pour lutter contre le vieillissement. Les animaux à qui ce médicament a été administré ont vécu plus longtemps et étaient plus sains.

Le travail sur le ralentissement de la vieillesse et le prolongement de la durée de vie engendre de nombreuses questions, notamment celle de savoir si une plus longue durée de vie changerait les hommes. Les chercheurs sont persuadés que cela se refléterait sur toutes les sphères de la vie, que les gens changeraient leur opinion concernant l'âge pour avoir des enfants ou encore sur leur carrière. La trajectoire de la vie-même pourrait changer.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Lire aussi:

De combien d’années la viande écourte-t-elle la vie?
La pomme, secret de la vie éternelle?
Le régime qui faisait vivre les Templiers plus longtemps
Les hommes qui épousent des femmes instruites vivent plus longtemps
Tags:
longévité, médicaments, vieillesse, chercheurs, maladie Alzheimer, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook