Lu dans la presse
URL courte
Par
1215
S'abonner

Tokyo va créer un service de renseignement sur le modèle de la CIA américaine.

L'ONG WikiLeaks a récemment appris les intentions des autorités japonaises grâce à des courriers des membres du Parti turc de la justice et du développement au pouvoir. Dans leur correspondance avec leurs collègues du Parti libéral-démocrate japonais, il était question du journaliste indépendant Kenji Goto pris en otage par des terroristes en Syrie en février 2015 puis exécuté. Les extrémistes avaient exigé du gouvernement japonais une rançon pour lui laisser la vie sauve, mais Tokyo avait refusé de verser l'argent. Selon certaines informations, le gouvernement japonais avait tenté de négocier avec les criminels avec l'aide de services de renseignement étrangers.

C'est après cette expérience que les représentants du Parti libéral-démocrate japonais ont fait part à leurs partenaires turcs de leur souhait de prendre leur indépendance de la CIA américaine, ainsi que des renseignements turcs et jordaniens pour gérer les situations d'urgence. Tokyo voudrait ainsi créer son propre service de renseignement en prenant la CIA pour modèle.

En juillet, WikiLeaks a publié près de 300 000 courriers des membres du Parti turc de la justice et du développement échangés entre 2010 et 2016. L'information avait été obtenue par WikiLeaks une semaine avant la tentative de coup d'État en Turquie.

Lire aussi:

Un agent de la CIA empoisonné au Pakistan après l’élimination de ben Laden?
Imitant Apple, Twitter refuse de collaborer avec la CIA
La CIA détruit "par inadvertance" un rapport sur ses tortures
La CIA derrière l’emprisonnement de Mandela. Désormais officiel.
Tags:
CIA, Tokyo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook