Ecoutez Radio Sputnik
    La Russie conçoit le premier missile hypersonique universel

    La Russie conçoit le premier missile hypersonique universel

    © capture d'écran: YouTube
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    391249
    S'abonner

    L'entreprise militaro-industrielle russe NPO Machinostroïenia travaille à la conception d'un nouveau missile qui volera à Mach 6, soit six fois la vitesse du son.

    C'est ce que suggère l'article d'un groupe d'ingénieurs de l'entreprise planchant sur la nouvelle arme.

    NPO Machinostroïenia et plusieurs autres organisations spécialisées travaillent activement pour créer des moteurs à réaction à flux direct à combustion dans le flux subsonique et supersonique pour atteindre une vitesse de croisière hypersonique d'au moins Mach 6. L'article parle également de l'intégration de moteurs à la structure du missile.

    Les auteurs de la publication précisent qu'ils cherchent non seulement à réduire le temps de vol jusqu'à la cible en augmentant la vitesse du missile, mais également à uniformiser les armes pour les adapter à tous les types de lanceurs — terrestre, naval et sous-marin — ainsi qu'à augmenter la stabilité en vol et la portée du nouveau missile.

    Il s'agira certainement d'un missile de croisière car la Russie a conçu et mène actuellement des tests sur le missile de croisière hypersonique Tsirkon.

    Tests de missiles
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    Le Tsirkon, conçu également par NPO Machinostroïenia, est censé remplacer les missiles de croisière Granit actuellement en service dans la marine russe. La première information sur son élaboration est apparue en février 2011 mais la plupart des caractéristiques techniques de ces missiles restent confidentielles. On sait seulement que sa vitesse dépasse également Mach 6 et que sa portée atteint 400 km.

    Il est prévu que les dispositifs ZS-14 capables de porter les missiles Oniks, Kalibr et Tsirkon, soient installés sur les sous-marins de nouvelle génération Khaski, sur le croiseur lance-missiles lourd Amiral Nakhimov et sur le vaisseau amiral de la Flotte du Nord: le croiseur Petr Veliki (Pierre le Grand) qui sera modernisé au chantier naval Sevmach après 2018.

    Il est fort probable que ces nouveaux armements soient également installés sur le porte-avions russe Amiral Kouznetsov.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    La DCA russe contrera prochainement les attaques hypersoniques
    Guerres futures : l'espace et l'hypersonique au cœur des enjeux de puissance
    La Russie a testé un appareil hypersonique
    Tags:
    Tsirkon (missile), armes hypersoniques, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik