Ecoutez Radio Sputnik
    A Riga, la marche des légionnaires SS prend de l'ampleur

    À Riga, la marche des légionnaires SS prend de l'ampleur

    © Sputnik. Oksana Dzadan
    Lu dans la presse
    URL courte
    Izvestia
    483730846

    Trois fois plus de Lettons sont attendus à la marche des légionnaires SS mercredi 16 mars par rapport à l'année dernière. Plus de 3 000 nationalistes d'extrême-droite devraient ainsi se réunir devant le monument de la Liberté à Riga.

    Ce chiffre ne paraît pas élevé en soi mais constitue tout de même un très sérieux signal pour la Lettonie, pays de seulement 700 000 habitants. Le soutien notable aux sentiments néonazis n'est pas seulement dû aux humeurs antirusses actuelles, mais également aux réalités politiques intérieures.

    La rhétorique antirusse et le soutien de l'idéologie nazie en Lettonie montent en puissance. Comme l'a noté le maire de Riga Nil Ouchakov, si moins de 900 personnes avaient participé à la marche des légionnaires SS en 2016, ils seront plus de 3 000 en 2017.

    « Actuellement la situation ne fait que s'aggraver et de plus en plus de citoyens soutiennent de telles activités. Premièrement, cette marche se déroule en pleine hystérie antirusse générale en Occident. Deuxièmement, en accusant Moscou de tous les maux et en créant un ennemi fictif, les autorités lettones tentent de rester au pouvoir en dépit de la détérioration conséquente de la situation économique et sociale dans le pays », a déclaré le coordinateur de l'Union des communautés russes en Lettonie Alexandre Gaponenko.

    Ce n'est pas la première année que ce rendez-vous néonazi se tient en Lettonie. Les autorités du pays soutiennent les sentiments nationalistes et n'interdisent pas la marche. Le parti Alliance nationale, qui fait partie de la coalition parlementaire au pouvoir, joue le rôle de principal superviseur de telles manifestations.

    C'est à la communauté internationale de faire pression sur les autorités lettones car la glorification de ceux qui ont participé à l'extermination des peuples est inacceptable.

    La marche vers le monument de la Liberté consacrée aux soldats de la légion volontaire lettonne, qui a collaboré avec l'Allemagne nazie et faisait partie des troupes SS, n'est que l'une des activités des néonazis dans ce pays balte. Chaque année; la Lettonie organise le 11 novembre des marches aux flambeaux, auxquelles près de 20 000 nationalistes ont participé l'an dernier. Chaque année, ils ont de plus en plus nombreux. Le problème de la renaissance du nazisme devient un sérieux défi non seulement pour la Lettonie, mais surtout pour toute la communauté européenne dont les pays baltes estiment faire partie.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Et si l’ovni de Roswell était en fait un appareil top-secret nazi?
    Une chaîne de supermarchés allemande fait des allusions nazies dans sa pub (vidéo)
    De mai 68 et du vieil establishment anglo-saxon
    Journal intime du plus grand bourreau nazi

    Lire aussi:

    À Riga, le défilé de la Waffen SS hué par les habitants
    Les Russes, discriminés en Lettonie, saisissent la Cour pénale internationale
    Le Parlement européen veut instaurer des sanctions contre les marches nazies
    L'Otan muscle sa présence en Lettonie
    Des militaires US s'intoxiquent lors des exercices en Lettonie
    Tags:
    néonazisme, Riga
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik