Ecoutez Radio Sputnik
    Aux USA, les satanistes animent des clubs pour enfants dans les écoles

    Aux USA, les satanistes animent des clubs pour enfants dans les écoles

    CC0
    Lu dans la presse
    URL courte
    RT
    5321

    L'organisation américaine Judicial Watch a rendu publics des documents attestant que le fisc américain avait, par une procédure accélérée, exonéré d'impôts le club scolaire fondé par l'association religieuse Satanic Temple.

    D'après la décision de la Cour suprême américaine, les satanistes ont donc le droit d'exercer une activité éducative, y compris dans les écoles. Les parents de nombreux élèves s'y opposent formellement: le pays n'a pas oublié le scandale de pédophilie impliquant des adeptes de ce culte.

    L'ONG américaine Judicial Watch a publié des documents prouvant qu'en 2014, le fisc américain a exonéré d'impôts un club satanique scolaire dans la ville de Tacoma (État de Washington). Cette décision avait été prise en seulement dix jours alors que différents groupes chrétiens et conservateurs doivent attendre une réponse pendant des années.

    Le programme pédagogique pour enfants élaboré par Satanic Temple s'inscrit en opposition au Club évangélique des bonnes nouvelles qui travaille dans les écoles américaines.

    Satanic Temple a obtenu le droit d'organiser ses propres clubs scolaires après une décision de la Cour suprême américaine prise en 2001 qui admettait la présence d'organisations évangélistes dans les écoles. Satanic temple est une organisation enregistrée et dispose par conséquent des mêmes droits d'accès aux écoles que les évangélistes chrétiens.

    Dans les années 1980, les USA étaient pris d'une panique sataniste — une théorie du complot activement propagée par les évangélistes télévisuels. On affirmait que les institutions américaines étaient infiltrées par des satanistes profitant de leur haut statut pour organiser des actes de violence rituelle, essentiellement sur des mineurs.

    En 1987, le FBI enquêtait sur une affaire de violence à l'encontre d'environ 40 enfants dont les familles vivaient sur la base militaire de Presidio à San Francisco. L'un des principaux suspects était le lieutenant-colonel Michael Aquino, l'un des pionniers de la guerre psychologique et auteur de guides sur ses méthodes pour la CIA. Aquino a été renvoyé de l'armée en 1990, soupçonné d'être impliqué dans trois cas de violences sur des enfants.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Propagation du satanisme en Ukraine (service de sécurité ukrainien)
    Une jeune sataniste a avoué avoir assassiné plus de 20 personnes
    Le mouvement pour la reconstruction du Temple judaïque de Jérusalem prend de l'ampleur
    Tags:
    satanisme, école, The Satanic Temple, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik