Ecoutez Radio Sputnik
    Andreï Zviaguintsev. Archive photo

    Festival de Cannes: le nouveau Zviaguintsev et tout ce qu'il ne faudra pas rater

    © AFP 2018 LOIC VENANCE
    Lu dans la presse
    URL courte
    RT
    Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)
    0 82

    Le 70e festival de Cannes s'est ouvert mercredi 17 mai et l'excitation est à son comble autour du nouveau film d'Andreï Zviaguintsev Nelyubov (Faute d’amour), de la probable troisième Palme d'or de l'Autrichien Michael Haneke et de Nicole Kidman, qui joue dans deux films en compétition.

    Hors compétition seront projetés les films de Roman Polanski, Jane Campion et deux épisodes de la nouvelle série Twin Peaks de David Lynch qui seront diffusés avant la première mondiale, à l'occasion du 70e anniversaire du festival.

    Le comédien, musicien et producteur Will Smith devrait pour la première fois faire partie du jury.

    Ce dernier sera présidé par le réalisateur, scénariste et producteur Pedro Almodovar (Tout sur ma mère), et réunira le réalisateur allemand Maren Ade (Toni Erdmann), l'actrice américaine Jessica Chastain (La Femme du gardien de zoo), le producteur et réalisateur sud-coréen Park Chan-wook (Old Boy), le réalisateur italien Paolo Sorrentino (The Young Pope), ainsi que le compositeur français d'origine libanaise Gabriel Yared (Le Patient anglais).

    18 films se disputent cette année la Palme d'or.

    Parmi eux celui d'Andreï Zviaguintsev, dont les longs métrages ont déjà reçu le prix du meilleur rôle masculin (Le Bannissement), le prix du jury (Hélène) et le prix du meilleur scénario (Léviathan). Son film Nelyubov (Faute d'amour), qui parle d'une famille au seuil du divorce et d'un enfant disparu — une coproduction de plusieurs compagnies de quatre pays — a beaucoup de chances de remporter des prix. La première mondiale aura lieu à Cannes le 18 mai et dès début juin le film sera dans les salles de Russie.

    Une adaptation moderne du roman de Fedor Dostoïevski Krotkaya (Une femme douce) sera présentée par le réalisateur Sergueï Loznitsa. Il s'agira de son troisième film en lice. Ses deux films précédents Bonheur et Dans le brouillard avaient également été sélectionnés au programme du festival.

    Michael Haneke et son film Happy End, avec Isabelle Huppert, est considéré comme l'un des favoris pour la Palme d'or. Il évoque la vie d'un camp de migrants et d'une famille bourgeoise vivant à proximité. Haneke a déjà reçu deux Palmes d'or, en 2009 et en 2012.

    Le réalisateur allemand d'origine turque Fatih Akin présentera un thriller sur les victimes d'un attentat De nulle part avec Diane Kruger dans le rôle principal.

    Le réalisateur du film The Artist, Michel Hazanavicius continue de tourner des films sur le cinéma. Dans le Jeune Godard, où le héros principal est joué par Louis Garrel, il parle des relations difficiles de Jean-Luc Godard avec sa femme Anne Wiazemsky, une actrice aux origines russes.

    Le réalisateur français François Ozon, qui a déjà tenté sans succès de remporter un prix à Cannes à deux reprises, fera sa troisième tentative avec son film L'Amant double.

    Le festival sera ouvert par le film d'Arnaud Desplechin Les Fantômes d'Ismaël avec Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg.

    Monica Bellucci sera la maîtresse des cérémonies d'ouverture et de clôture du festival.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)

    Lire aussi:

    Ouverture du festival de Cannes : raffinement, jazz et couleur jaune à l'honneur
    La légende hollywoodienne John Woo rêve de travailler en Russie
    Golden Globes 2015: "Léviathan" de Zviaguintsev nommé meilleur film étranger
    Tags:
    festival, cinéma, Festival de Cannes 2017, Andreï Zviaguintsev, Cannes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik