Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)
13323
S'abonner

Le président russe Vladimir Poutine est attendu à Paris le 29 mai. Cette visite-surprise lui permettra de faire personnellement connaissance avec Emmanuel Macron, le nouveau président français.

La France est considérée comme l'un des principaux partenaires de la Russie en UE. Selon le quotidien Kommersant.

Le prétexte officiel de la visite est le vernissage, à Versailles, d'une exposition consacrée à Pierre le Grand. D'après une source du Kremlin, l'agenda sera toutefois chargé et ne se limitera pas à la cérémonie solennelle au château.

Emmanuel Macron
© AFP 2020 Kenzo Tribouillard
Pendant sa campagne électorale, Emmanuel Macron était le seul candidat à ne pas prôner le rapprochement avec Moscou et l'assouplissement des sanctions décrétées par l'UE. Contrairement à tous les autres candidats, M. Macron affichait une position prudente vis-à-vis de la Russie, préférant mettre l'accent sur les engagements européens et euro-atlantiques de Paris.

L'exposition de Versailles, qui se déroulera au palais du Grand Trianon jusqu'à fin septembre, est liée au 300e anniversaire de la visite en France du premier empereur russe et à l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Approximativement à la même période, quand Vladimir Poutine se trouvera en France, le président américain Donald Trump se rendra à Bruxelles pour participer au sommet de l'Otan. Plus tôt, des sources à Moscou et à Washington rapportaient que les représentants des deux pays auraient évoqué la possibilité d'une rencontre entre les deux présidents pendant la tournée européenne de Trump fin mai. On évoquait même la date prévisionnelle du 28 mai. Cependant, il a finalement été annoncé officiellement que les dirigeants des deux superpuissances feraient connaissance en juillet au sommet du G20 à Hambourg ( Allemagne ).

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Dossier:
Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)

Lire aussi:

La passation de pouvoir Hollande-Macron vue par les internautes (Images)
Petit tailleur bleu: Brigitte Macron sur les traces de Melania Trump?
Fayotage en règle: comment les médias ont couvert l’intronisation de Macron
Poutine: «Alors Macron? De toute façon ce sera mieux... Mais moins bien qu'avec Chirac!»
Tags:
Elysée, Emmanuel Macron, Vladimir Poutine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook