Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)
6617
S'abonner

Le Pentagone crée un nouveau service d'appui technique de reconnaissance pour les forces américaines dans les Balkans et en Europe de l'Est, écrit mardi le site de la chaîne RT.

Cette unité sera implantée en Allemagne, en Italie et au Kosovo. Les spécialistes prendront en charge l'organisation des opérations de reconnaissance et de contre-espionnage en Pologne, en Roumanie, en Bulgarie, dans les pays baltes et au Kosovo.

Les détails du contrat ont été publiés récemment sur le site des achats publics des États-Unis.

Le nouveau groupe de reconnaissance sera déployé, entre autres, sur le territoire de la base militaire appelée camp Bondsteel près de la ville d'Uroševac au Kosovo. A cet endroit se trouve déjà le groupe opérationnel multinational Vostok sous le commandement des USA — une unité des forces internationales de l'Otan.

Ce service de reconnaissance est créé "pour élargir le spectre des opérations et soutenir les groupes de protection des forces en Allemagne et en Italie, ainsi que pour mener des missions extraordinaires dans les Balkans".

Cette unité préparera notamment les opérations de l'armée américaine en Europe par l'analyse de renseignements, la planification et l'organisation d'opérations de reconnaissance, la garantie de la sécurité, l'exploitation, l'entretien technique et la maintenance des systèmes informatiques.

Ce service de soutien sera rattaché à la direction de reconnaissance de l'armée américaine en Europe dont le siège se trouve à Wiesbaden, en Allemagne. Cet organisme coordonne l'activité des unités de reconnaissance des forces américaines en Allemagne, en Italie et au Kosovo. Cependant, l'appel d'offres indique que la zone de responsabilité de ce service s'étendra également à l'Europe de l'Est et "d'autres régions".

Le contrat précise que les missions du service sortiront du cadre du contre-espionnage militaire. Elles comprendront même "la lutte contre le terrorisme, l'analyse des cybermenaces et d'autres activités de renseignement".

Le jour de la publication du contrat, le conseiller adjoint du secrétaire d'État américain pour l'Europe et l'Eurasie Hoyt Brian Yee a déclaré que les USA devaient "veiller attentivement" aux actions de la Russie dans les Balkans.

L'expansion du contingent militaire des forces américaines en Europe a commencé en début d'année, quand le Pentagone a projeté des soldats et du matériel en Allemagne pour les déployer ensuite en Lituanie, en Lettonie, en Estonie, en Pologne et en Bulgarie pour l'opération Atlantic Resolve ayant pour objectif de "réfréner la Russie".

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (mai 2017) (78)

Lire aussi:

Les services secrets les plus secrets du monde
Ils espionnaient les Forces aérospatiales russes
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Tags:
reconnaissance, Balkans, Allemagne, Italie, Kosovo, Europe, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook