Ecoutez Radio Sputnik
    Docteur

    Une compagnie suisse veut autoriser l'euthanasie pour les personnes âgées

    © Sputnik . Igor Zarembo
    Lu dans la presse
    URL courte
    Lenta.ru
    464

    Au Royaume-Uni l'expression «partir en Suisse» a désormais une connotation tout à fait inattendue: elle sous-entend qu'une personne se rend dans ce pays pour être euthanasiée.

    La Suisse attire en effet de plus en plus d'Européens qui veulent mettre fin à leurs jours avec une aide médicale. Selon les statistiques, le nombre de cas a doublé en cinq ans: quelques centaines de personnes ont recouru à l'euthanasie en 2011 sur le territoire suisse, contre plus de mille l'an dernier. Et de toute évidence cela ne s'arrêtera pas là: la compagnie Exit a songé à accorder un départ volontaire non seulement aux personnes atteintes d'une maladie mortelle et qui souffrent, mais aussi simplement aux personnes âgées qui ont décidé que l'heure de quitter ce monde était venue. Selon le site d'information Lenta.ru.  

    «Nous sommes complètement opposés à la proposition de la compagnie Exit. Nous craignons que cette décision entraîne une hausse du nombre de suicides parmi la population âgée. Nous avons peur que des personnes âgées puissent subir des pressions et décider de quitter ce monde», a déclaré le docteur Jürg Schlup, président de la Fédération des médecins suisses.

    Actuellement la Suisse est l'un des rares pays européens où l'euthanasie est autorisée. Elle accueille des quatre coins du monde des personnes désirant partir avec une assistance médicale. Ce sont généralement des personnes atteintes du cancer ou de maladies du système nerveux central. Il n'est toutefois pas facile d'obtenir une autorisation des médecins pour l'euthanasie: le patient passe plusieurs tests et entretiens avec des psychologues. Si le malade n'est plus en état de le faire, il doit disposer d'une autorisation écrite de ses proches.

    La proposition de légaliser l'euthanasie de personnes âgées mais saines a été avancée par un groupe de médecins de la compagnie Exit, tous âgés de plus de 70 ans. Cette année sera formée une commission chargée d'examiner les aspects éthiques, juridiques et théologiques de la question avant de prendre une décision finale et d'autoriser ou non de tels services.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Lire aussi:

    Canada: l’euthanasie légale, mais impossible
    Des Allemands évitent l’euthanasie à un perroquet star de cinéma
    Le Bundestag vote la loi autorisant l'euthanasie
    Belgique: l'euthanasie autorisée pour une jeune dépressive
    Tags:
    euthanasie, Suisse
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik