Ecoutez Radio Sputnik
    Voronej

    Il y a 75 ans commençait la bataille de Voronej

    © Sputnik . Oleg Knorring
    Lu dans la presse
    URL courte
    Gazeta.ru
    2192

    L'offensive de Voronej a commencé le 28 juin 1942, dans le cadre de l'opération Fall Blau planifiée par les Allemands pendant la Grande Guerre patriotique. Les forces ennemies avaient l'intention d'avancer progressivement d'abord sur Stalingrad, puis sur Rostov-sur-le-Don et enfin sur le Caucase.

    Le nombre de soldats prévus pour l'offensive atteignait presque un million d'hommes avec des milliers de chars et d'avions. Selon le site d'information Gazeta.ru.

    Les forces allemandes ont frappé les armées du front de Briansk le 28 juin 1942. Les principales forces ont été lancées au sud de la voie ferroviaire Koursk-Voronej avec l'objectif d'atteindre le Don. Ayant envoyé contre trois divisions d'infanterie soviétiques trois divisions blindées, trois divisions d'infanterie et une division motorisée, les Allemands ont facilement percé la défense pour rejoindre le fleuve Tim, au sud de la ville de Livny.

    C'est ainsi qu'a commencé la bataille de Voronej.

    Des corps de blindés du front du Sud-Ouest et les réserves — plus de mille véhicules de combat au total — ont été projetés pour éliminer les unités ennemies. Leur bon usage aurait permis de renverser la situation mais cela ne s'est pas produit à cause de l'éparpillement des unités soviétiques et du manque de compétence des soldats. Le commandement n'a pas été en mesure d'organiser une attaque opportune et massive sur les flancs du groupe allemand.

    Les Allemands ont mis moins d'une semaine pour avancer de 60-80 km sur le front de Briansk et de 80 km sur le front du Sud-Ouest.

    Le 1er juillet, les 6e et 114e brigades blindées ont lancé une offensive sans avoir d'informations sur les forces ennemies, sans interaction avec l'infanterie, l'artillerie et l'aviation. En raison d'une telle désorganisation les chars sont tombés dans les embuscades de l'artillerie ennemie aidée par l'aviation, ce qui a immédiatement perturbé l'ordre de combat des chars en offensive.

    L'ennemi n'a pas été stoppé. Le 6 juillet déjà, les Allemands occupaient la partie principale de Voronej. Le lendemain, les forces soviétiques déployées au sud de la ville ont été retirées pour ne pas être encerclées.

    Malgré la résistance qui leur a été opposée, fin juillet les Allemands sont arrivés jusqu'au grand bras du Don où ils ont organisé une offensive menaçant directement Stalingrad et le Caucase. En dépit des lacunes dont elles souffraient, les troupes soviétiques ont réussi à échapper à la destruction des forces principales.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Lire aussi:

    Assad compare la guerre en Syrie à la guerre de l’URSS contre le nazisme
    «Tous dans notre famille ont combattu»: un aperçu de la fête de la Victoire à Moscou
    Assad: les soldats russes, dignes héritiers des héros de la Grande Guerre patriotique
    Tags:
    bataille, Grande guerre patriotique (1941-1945), Voronej
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik