Ecoutez Radio Sputnik
    SU-27

    Les pires tragédies survenues durant des démonstrations aériennes

    © Sputnik . Valery Melnikov
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    6318
    S'abonner

    Le 27 juillet 2002, un Su-27 s'écrasait sur la foule de spectateurs réunis pour assister à un show aérien dans la région de Lvov, devenant la plus importante catastrophe de l'histoire des démonstrations de voltige. Retour sur les cinq accidents les plus tragiques.

    Le 27 juillet 2002, un spectacle aérien avait été organisé à l'aérodrome de Sknilov, près de Lvov, à l'occasion du 60e anniversaire du 14 corps d'aviation de l'armée de l'air ukrainienne. Vers midi, un chasseur Su-27UB ukrainien a décollé de l'aérodrome d'Ozernoe, près de Jitomir, pour se rendre à Sknilov afin de prendre part au show aérien. Il était piloté par le colonel Vladimir Toponar secondé par le colonel Iouri Egorov. Depuis 1996, Toponar faisait partie du groupe de voltige des Faucons ukrainiens. Selon le site d'info Gazeta.ru.

    Les organisateurs avaient prévu des vols de démonstration en plus de l'exposition d'avions. Tout d'abord, les tribunes ont été survolées par deux Yak-52 d'entraînement. Un MiG-29 était censé les suivre mais son vol a été annulé, et le Su-27 de Toponar et d'Egorov est apparu dans le ciel.

    L'avion a entamé sa descente en passant au-dessus des spectateurs avant d'amorcer sa première figure de voltige — une boucle oblique. L'altitude de la manœuvre s'est avérée dangereuse, et l'ordinateur de bord n'a pas manqué d'en notifier les pilotes. Par la suite, le décryptage des boîtes noires a révélé qu'après cette manœuvre l'équipage n'arrivait plus à comprendre où se trouvaient les spectateurs.

    «Où sont les spectateurs?», a demandé Toponar à Egorov.

    Egorov a décidé de faire un tonneau, qui a été fatal: l'avion a brusquement perdu de l'altitude. Quand le directeur adjoint des vols a exigé qu'ils prennent un virage, l'avion a perdu de la vitesse. L'accélération n'a pas suffit à redresser le chasseur, après quoi l'avion a décroché. En percutant un arbre avec son aile il a abîmé la cabine d'un ravitailleur avant de «trancher» avec ses ailes les avions au sol — à ce moment-là, Toponar et Egorov se sont éjectés.

    L'avion incontrôlable a frôlé un Il-76 de transport sur son chemin, a percuté la foule et a explosé, déclenchant un important incendie.

    La catastrophe a fait 77 morts, dont 28 enfants. Au total, 543 personnes ont été blessées. Ce jour-là, le spectacle aérien était filmé par de nombreux spectateurs, qui ont enregistré le crash sous différents angles. Pour la commission spéciale du ministère de la Défense ukrainien, la catastrophe a découlé du fait que l'équipage s'est écarté de la mission de vol, ainsi que d'erreurs de pilotage.

    Le président ukrainien de l'époque, Leonid Koutchma, avait tenu les militaires pour responsables et renvoyé le commandant de l'armée de l'air Viktor Strelnikov. Le procès des pilotes qui ont survécu a duré jusqu'en 2005. Vladimir Toponar a été condamné à 14 ans de prison, Iouri Egorov à 8 ans. Le chef adjoint du 14e corps d'aviation et le directeur adjoint des vols ont également écopé de peines de prison. Aucun des accusés n'a reconnu sa culpabilité.

    Après la tragédie de Sknilov, il a été décidé de dissoudre le groupe de voltige Faucons ukrainiens et de suspendre les spectacles aériens sur le territoire du pays.

    La catastrophe de Sknilov fut la plus importante de l'histoire en termes de nombre de victimes, mais loin d'être la première ou la dernière.

    Ramstein

    Avant la tragédie de Lvov, l'incident le plus grave pendant un show aérien s'était produit à la base aérienne des USA de Ramstein, en Allemagne, le 28 août 1988. Trois avions Aermacchi MB-339PAN se sont percutés en l'air pendant la démonstration du groupe de voltige italien Frecce Tricolori. Un avion s'est écrasé directement sur les spectateurs et la catastrophe a fait 70 morts, y compris les trois pilotes, et près de 400 blessés.

    Cause de l'accident: l'un des pilotes a perdu son orientation et commis une manœuvre imprévue. Les organisateurs du spectacle ont été tenus pour responsables car ils avaient installé la zone pour les spectateurs trop près de l'aérodrome.

    Sacramento

    Le 24 septembre 1972, pendant la fête aérienne de Sacramento (Californie), un chasseur F-86 a perdu le contrôle au décollage et a percuté un café se trouvant derrière la piste. Le crash a fait 22 morts parmi les spectateurs et 27 blessés. Parmi les défunts: des membres de l'équipe locale de football. Il s'est avéré que le pilote avait décidé de décoller à partir d'une piste plus courte pour économiser du carburant. Les victimes de la tragédie ont reçu 5 millions de dollars d'indemnité dans le cadre d'une procédure extrajudiciaire.

    Colorado

    20 personnes, dont 13 enfants et le pilote, ont été tuées dans la collision d'un avion avec la foule de spectateurs pendant le festival de Colorado le 15 septembre 1951. 50 personnes ont été blessées. Selon le journal Denver Post, le pilote est arrivé en retard au festival et n'avait pas assisté à la présentation des instructions de sécurité, qui avait mentionné l'interdiction de voler en-dessous de 152 mètres. Selon la presse, son avion est passé à travers la foule comme une faux.

    Farnborough

    Le 6 septembre 1952, un chasseur DH.100 s'est désintégré en l'air pendant un vol de démonstration et s'est effondré sur les tribunes des spectateurs pendant le show aérien de Farnborough. Le crash a fait 30 victimes, y compris les pilotes. A cette époque, le survol des tribunes n'était pas encore interdit. Après le crash, le gouvernement britannique a durci les règles encadrant les spectacles aériens.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Lire aussi:

    La plus grave catastrophe aérienne de l’histoire évitée à San Francisco
    Poutine: les USA ont des données sur le crash du MH17 mais ne les dévoilent pas
    Crash en Birmanie: des corps retrouvés dans la zone de la catastrophe
    Crash du Boeing malaisien: les parents de victimes portent plainte contre l’Ukraine
    Crash de Smolensk: le chef de la commission d’enquête polonaise remet sa démission
    Tags:
    catastrophe, Su-27, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik