Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (août 2017) (72)
2240
S'abonner

Les échanges entre la Russie et l'Allemagne ont bondi de plus de 25% au premier semestre 2017 pour atteindre près de 30 milliards d'euros, ce chiffre n'avait été atteint qu'en huit mois.

De janvier à juin 2017, les exportations allemandes en Russie ont augmenté jusqu'à 12,7 milliards d'euros (+26,3% en glissement annuel) d'après les documents du Comité oriental de l'économie allemande. Selon le site d'information Life.ru.

«Le regain économique en Russie et la demande élevée, favorable pour les produits allemands, permet d'intensifier nos exportations vers ce pays», a déclaré le président du Comité oriental de l'économie allemande Wolfgang Büchele.

Selon ses prévisions, sur toute l'année 2017 les exportations allemandes en Russie pourraient augmenter de 20%.

Mais cette hausse impressionnante des échanges contraste avec l'incertitude politique qui perdure dans les relations bilatérales.

«Les nouvelles sanctions américaines contre la Russie, alors que la question relative à leur application reste ouverte, apportent une incertitude significative dans les affaires allemandes», a mis en garde Wolfgang Büchele.

D'après lui, les sanctions sont une épée de Damoclès au-dessus des entreprises qui coopèrent avec la Russie non seulement dans le secteur énergétique, mais également dans d'autres domaines qui pourraient être potentiellement touchés.

«La Russie doit également garantir à ses partenaires allemands des conditions fiables dans les échanges avec l'Allemagne», estime Wolfgang Büchele, qui rappelle les récentes fournitures à la Russie de turbines allemandes fabriquées par Siemens destinées à la construction de centrales thermiques en Crimée (à Sébastopol et à Simféropol) et le scandale qu'avait suscité cette affaire.

«La Russie doit faire en sorte que les contrats commerciaux des compagnies russes avec les partenaires allemands soient respectés à la lettre. Sinon il y a un risque de perte de confiance dans le partenariat, avec les conséquences que cela implique pour les relations économiques russo-allemandes», a-t-il poursuivi.

Les importations allemandes de Russie ont affiché une hausse encore plus importante que les exportations au premier semestre 2017 pour s'élever à 16,2 milliards d'euros (+31,2% en glissement annuel). Cela s'explique notamment par l'augmentation des prix des hydrocarbures et celle des achats d'hydrocarbures russes par l'Allemagne.

«La Russie renforce sa position de fournisseur d'énergie pour l'Allemagne, c'est pourquoi les sanctions américaines contre les entreprises allemandes, qui participent avec les compagnies russes à la construction du gazoduc Nord Stream 2, sont une menace également pour l'approvisionnement fiable en hydrocarbures de l'Allemagne et de l'UE et pourraient entraîner une hausse des prix des hydrocarbures», a déclaré Wolfgang Büchele.

Les experts interrogés pensent que les entrepreneurs russes et allemands ont appris à travailler dans les conditions des sanctions, ce qui explique, entre autres, la hausse des échanges. Toutefois, les analystes appellent à ne pas surestimer le facteur des sanctions dont l'impact est bien plus faible sur les relations économiques que les prix du pétrole.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (août 2017) (72)

Lire aussi:

«Une chaîne d’opinion», «très à droite, très clivante»: le patron de BFM TV affirme que CNews ne fait pas d’info
Assa Traoré inaugure une nouvelle fresque avec son propre portrait - vidéos
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Tags:
sanctions, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook