Ecoutez Radio Sputnik
    Mi-28N. Archive photo

    Comment les hélicoptères russes ont déterminé l'issue de la bataille de Deir ez-Zor

    © Sputnik. Grigory Zimarev
    Lu dans la presse
    URL courte
    Zvezda la chaîne
    Traduction de la presse russe (septembre 2017) (59)
    73180311482

    Les Alligator, Terminator et Chasseurs nocturnes deviennent la principale force offensive de l'aviation russe. Pour la première fois de l'histoire les attaques d'hélicoptères contre les positions des terroristes de Daech, organisation terroriste interdite en Russie, ont dépassé les indices des avions d'attaque, des bombardiers et des chasseurs.

    Le recours massif à ces appareils est devenu la nouvelle carte de visite de l'armée de l'air russe en déterminant l'issue de la bataille pour la ville syrienne de Deir ez-Zor.

    La campagne syrienne des forces aérospatiales russes a dévoilé de nombreuses nouvelles méthodes apparues dans l'arsenal de l'armée russe ces derniers temps. C'est une projection rapide des forces conséquentes sur un théâtre d'opérations éloigné, c'est l'approvisionnement ininterrompu de ce groupe en munitions et d'autres matériels techniques, c'est l'utilisation massive et complexe de l'aviation et de la flotte pour frapper des cibles terroristes à l'aide de missiles de croisière de haute précision à grande portée.

    Les capacités de petits navires lance-missiles de classe Bouïan et de sous-marins non nucléaires de classe Varchavianka avec des missiles de croisière Kalibr ont été montrées pour la première fois en Syrie. L'aviation à action éloignée a tiré de tout nouveaux missiles stratégiques Kh-101. Mais les hélicoptères ont été une surprise totale.

    Ils étaient déjà utilisés dans le ciel syrien. Essentiellement des Mi-24 relativement anciens. En début de campagne les terroristes de Daech diffusaient avec satisfaction sur internet des vidéos d'attaques d'appareils de combat russes. En règle générale, on pouvait voir sur les images un ou deux hélicoptères. Dans chaque cas leur tactique d'action était pratiquement identique — virage de combat et assaut des positions terroristes. Pendant la phase décisive de la bataille de Deir ez-Zor l'aviation a montré un «manège sanguinaire». Les Mi-24 étaient accompagnés par les tout nouveaux Mi-28N, Ka-52 et Mi-8AMTCh. A ce moment, selon le ministère de la Défense, l'aviation russe effectuait jusqu'à 100 vols opérationnels par jour, en majorité accomplis par des hélicoptères.

    Les hélicoptères travaillaient de jour et de nuit. Ils attaquaient les positions terroristes par vagues. Ils tiraient sur les cibles à 4-6 km de distance en restant pratiquement invisibles pour l'ennemi. Ils pourchassaient des cibles solitaires et groupées de terroristes qui quittaient la ville assiégée pour les éliminer avec précision par des missiles. Ces images sont présentées cette fois par le ministère russe de la Défense. Après l'ouverture de la chasse des Alligator, des Terminator et des Chasseurs nocturnes il ne reste plus de chroniqueurs photo de Daech.

    On devine facilement que la nouvelle tactique des forces aérospatiales est directement liée à un arrivage massif de nouveaux hélicoptères. Ces dernières années l'armée a reçu plus de 300 nouveaux appareils. Ce sont les nouveaux hélicoptères d'assaut et de transport Mi-8AMTCh Terminator, d'attaque Mi-28N Chasseur nocturne et Ka-52 Alligator. La principale particularité de ces appareils est leur exploitation opérationnelle par tout temps et toutes conditions météorologiques. Ainsi qu'un grand arsenal de munitions.

    Le Mi-28N Chasseur nocturne est surnommé «char volant». Le blindage de la cabine des pilotes permet d'agir littéralement dans le feu de l'action sans craindre le contre-feu ennemi. L'hélicoptère est muni d'une mitrailleuse de 30 mm. Les missiles supersoniques guidés Ataka-V peuvent éliminer une cible blindée même protégée par un blindage réactif. Ni le brouillard ni la fumée ni la poussière ne l'empêcheront de le faire. L'arsenal des appareils inclut également des munitions plus simples et moins couteuses. Par exemple, les munitions réactives non guidées S-13, S-57 ou S-80. Elles sont utilisées quand la haute précision couplée à la capacité perforante n'est pas sollicitée.

    Le nouveau Ka-52 Alligator est tout aussi agressif. Il est doté de missiles supersoniques antichars Vikhr à guidage laser. Leur particularité est que même si les pilotes n'ont pas la cible en visuel, ils peuvent tout de même tirer grâce au pointage des unités au sol. Il dispose de trois canons: un de 30 mm comme sur les véhicules de combat d'infanterie et deux de 23 mm installés sur les ailes de l'appareil dans des compartiments spéciaux. Chacun possède une réserve de 500 munitions.

    L'hélicoptère de transport et d'assaut Mi-8AMTCh Terminator est une autre nouveauté de l'aviation. Il a été conçu sur la base du Mi-8 de transport militaire. Mais contrairement au prédécesseur il est équipé d'un blindage, qui protège le plancher et l'avant de la cabine de pilotage. Dans la soute une plaque de blindage est installée sous le poste de tireur. Les six points d'emport, comme sur les Mi-28N et Ka-52 d'attaque, permettent d'embarquer tout un arsenal de missiles. La particularité du Mi-8AMTCh est la présence de missiles guidés antichars Ataka et Chtourm-V. L'appareil peut également embarquer des blocs de missiles non guidés.

    L'apparition en grande nombre de ce matériel dans les forces armées a rendu possible l'élaboration de nouvelles méthodes d'exploitation d'hélicoptères. A Deir ez-Zor l'aviation a montré pour la première fois qu'hormis les avions des hélicoptères peuvent également être utilisés. Organiser aussi bien des raids massifs contre les positions ennemies qu'une chasse très efficace. Cette expérience n'a pas seulement apporté la victoire. Dorénavant ce sera également la principale carte de visite des forces aérospatiales russes, et pour les appareils de combat — un passeport de leur image d'exportation.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (septembre 2017) (59)

    Lire aussi:

    Le «chasseur de nuit» Mi-28 luttant contre Daech au-dessus de Mossoul en vidéo
    La Russie testerait son nouvel hélicoptère Mi-28UB en Syrie
    Syrie: un hélicoptère russe Ka-52 terrorise les terroristes (vidéo)
    Tags:
    hélicoptères, Kh-101, projet 21631 (Bouïan-M), Kalibr, projet 636 Varchavianka, Mi-24, Mi-8AMTCH Terminator, Ka-52 Alligator, Mi-28N Chasseur de nuit, Troupes aérospatiales de Russie, Deir ez-Zor, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik