Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Mike Pompeo

    Pourquoi Trump a changé de secrétaire d’État

    © AP Photo / Andrew Harnik
    Lu dans la presse
    URL courte
    Gazeta.ru
    Traduction de la presse russe (mars 2018) (57)
    12140

    Le président américain Donald Trump explique qu'il a appris à connaître Mike Pompeo pendant leur travail conjoint et souligne qu'à ses yeux «il est l'homme qui convient pour ce travail à un tel moment critique».

    Cela fait longtemps que les rumeurs circulaient à Washington sur l'éventuel remplacement de Rex Tillerson par le directeur de la CIA Mike Pompeo au poste de secrétaire d'État. En effet, Trump et Tillerson nourrissaient de plus en plus de différends.

    Donald Trump a justement expliqué le départ de Rex Tillerson par cette divergence de positions.

    Les médias américains rapportaient régulièrement des frictions entre le président et le secrétaire d'État et écrivaient même que Tillerson s'était permis d'être grossier envers le président. Après cela, il avait dû démentir plusieurs rumeurs concernant sa démission. Mais elle s'est avérée plus proche qu'il n'y paraissait.

    Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, n'a pas manqué de le rappeler sur Facebook. «Novembre 2017: le président Trump dément l'éventuel remplacement du secrétaire d'État Tillerson par le chef de la CIA Pompeo. Mars 2018: le président Trump confirme que Pompeo occupera le poste de secrétaire d'État à la place de Tillerson».

    Le Washington Post souligne que le départ de Tillerson a été perçu avec regret dans plusieurs pays et même au sein du corps diplomatique américain: «De nombreux diplomates américains et dirigeants étrangers ont réagi avec incrédulité parce qu'ils supposaient que Tillerson avait enfin commencé à se familiariser avec son travail».

    Contrairement à Tillerson, qui n'avait jamais travaillé dans le service public, Pompeo est arrivé en politique en 2010 et a été élu au Congrès américain pour le parti républicain.

    Membre de la commission de la chambre des représentants pour le renseignement, il faisait partie de la commission du Congrès qui a enquêté sur les événements dans la ville libyenne de Benghazi où, le 11 septembre 2012, un ambassadeur américain a été tué par des islamistes radicaux.

    Mike Pompeo est connu pour sa position conservatrice assez ferme et est lié au Tea Party, un groupe politique informel au sein du parti républicain. Il était également membre de la NRA — National Rifle Association.

    L'approche intransigeante de la politique internationale adoptée par Mike Pompeo pourrait significativement influencer le département d'État dans sa vision des problèmes mondiaux. Contrairement à Rex Tillerson qui prônait un dialogue avec Moscou, même limité, Mike Pompeo pourrait adopter une position plus ferme. Congressiste, il avait déclaré que pour montrer son soutien à l'Ukraine il fallait «changer les calculs de Poutine et augmenter les risques pour la Russie de déplacer des troupes vers Kiev».

    Toutefois, l'arrivée de Pompeo au poste de secrétaire d'État ne devrait pas sérieusement aggraver les relations entre les deux pays, qui sont déjà au plus bas.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (mars 2018) (57)

    Lire aussi:

    Les jours de Tillerson au poste de secrétaire d’État sont-ils comptés?
    La CIA à la tête du Département d’État: vers plus de cohérence?
    Trump nomme Pompeo: «le Département d’État sous la coupe de la CIA et du FBI»?
    Tags:
    Rex Tillerson, Donald Trump, Mike Pompeo
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik