Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de la Chine

    La Chine réduit ses investissements dans la dette publique des USA

    © AFP 2018 STR
    Lu dans la presse
    URL courte
    Vestifinance.ru
    Traduction de la presse russe (avril 2018) (43)
    7530

    La Chine a commencé à mettre en œuvre sa stratégie de vente d'obligations américaines en réponse à l'adoption de mesures protectionnistes par les États-Unis.

    Après l'adoption par le président américain Donald Trump de taxes sur les marchandises chinoises, il est devenu clair que la Chine avait besoin de prendre des contremesures pour que son économie ne soit pas touchée, écrit le portail Vestinance.

    Ces taxes feront perdre à la Chine plus de 50 milliards de dollars par an et il est donc parfaitement logique qu'en réponse à ces agissements américains, la Chine réduise significativement ses achats d'obligations publiques américaines.

    La Chine détient 1.200 milliards de dollars de dette américaine, soit plus que tout autre pays et quand elle achète des obligations américaines elle fournit de facto de l'argent aux États-Unis. Washington utilise les ventes d'obligations à la Chine et à d'autres pays pour se financer.

    Pendant la majeure partie de l'année dernière, la Chine a augmenté ses investissements dans les obligations américaines, comme le montrent les données mensuelles du ministère des Finances. En juin, les investissements affichaient leur plus grande croissance en six ans. Début juin, des sources de l'agence Bloomberg ont rapporté que la Chine était prête à augmenter ses investissements dans les obligations américaines à des conditions favorables.

    Les dépenses des États-Unis augmentent cette année et la plupart des analystes indépendants s'attendent à ce que les recettes fiscales des USA soient concernées par la réforme fiscale du Parti républicain.

    États-Unis
    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Selon Jefferies, les besoins de financer les obligations en 2018 ont considérablement augmenté par rapport à l'histoire récente, c'est pourquoi le ministère des Finances cherchera autant de sources de demande qu'il pourra en trouver. Pour cette raison, même une réduction infime des achats d'obligations américaines par la Chine pourrait provoquer des conséquences irréparables pour la première économie du monde.

    Il est évident que la Chine ne vendra pas toutes ses obligations américaines car l'effondrement économique qui s'ensuivrait serait néfaste pour tout le monde. Il suffirait de réduire seulement les investissements dans l'économie américaine. A en juger par la dynamique du rendement des obligations américaines sur 10 ans, la Chine a déjà commencé à mettre en œuvre sa «riposte» contre Washington.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (avril 2018) (43)

    Lire aussi:

    Pékin pourrait s'en prendre à la bourse américaine
    Et si les menaces US envers la Chine étaient du bluff
    Rêve américain vs rêve chinois
    Tags:
    Donald Trump, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik