Ecoutez Radio Sputnik
    Orage à Moscou

    «La Russie se lance dans une guerre commerciale contre Trump»

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Lu dans la presse
    URL courte
    Gazeta.ru
    Traduction de la presse russe (mai 2018) (73)
    151160

    La Russie s'apprête à obtenir près de 538 millions de dollars des Etats-Unis. Pour cela Moscou augmentera les taxes sur des marchandises américaines via des mécanismes de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

    La Russie a réagi à la hausse des taxes sur les importations américaines d'acier et d'aluminium. L'administration de Donald Trump mène des négociations commerciales avec l'UE et la Chine, mais pas avec la Russie. C'est pourquoi il ne reste pas d'autre solution à Moscou que de défendre ses droits à l'OMC, écrit mercredi 23 mai le site d'information Gazeta.ru. Mais les experts estiment qu'il sera impossible de couvrir entièrement les pertes provoquées par les agissements de Trump.

    La Russie pourrait décréter une augmentation de taxes sur des marchandises américaines à hauteur de 3,16 milliards de dollars. Un document a été envoyé à ce sujet à l'OMC. Cette hausse permettrait à la Russie d'obtenir 537,6 millions de dollars supplémentaires.

    Le 19 avril dernier la Russie a demandé aux USA des consultations dans le cadre de l'OMC. Mais les Américains n'ont pas réussi dans les 30 jours impartis à proposer une compensation pour les taxes instaurées sur les métaux. C'est pourquoi Moscou prépare une réponse symétrique. Un autre délai de 30 jours est imparti après le dépôt de la requête. De cette manière, les nouvelles taxes russes sur les importations américaines pourraient entrer en vigueur après mi-juin.

    Selon le ministère russe du Développement économique, les échanges entre la Russie et les USA s'élevaient en 2017 à 23,1 milliards de dollars. Soit une hausse de 15,8% par rapport à l'année précédente. Les exportations russes aux Etats-Unis ont augmenté de 14,7% pour atteindre 10,6 milliards de dollars, les importations ont augmenté de 16,8% en s'élevant à 12,5 milliards de dollars.

    En 2017, les USA occupaient la 6e place des partenaires étrangers de la Russie, la 10e place en termes d'exportations et la 3e position en matière d'importations.

    La Russie achetait aux Américains essentiellement des appareils aéronautiques, des voitures, des pièces détachées, des médicaments, des équipements médicaux, des antisérums, des moteurs à réaction et à hélice, des turbines à gaz.

    On ignore ce qui sera frappé par les taxes supplémentaires parmi les produits de cette liste. Le directeur du département des négociations commerciales du ministère russe du Développement économique Maxim Medvedkov a déclaré mardi que la décision définitive sur les catégories concrètes de marchandises n'a pas encore été prise.

    Etant donné qu'après 2014 déjà les fournitures de marchandises américaines ont subi des changements, des taxes pourraient être décrétées pratiquement sur tous les produits américains importés, y compris le tabac, l'alcool, les produits agricoles, les médicaments, etc.

    Hormis la Russie, l'UE compte également attaquer en justice les Etats-Unis. Pékin avait aussi fait part d'une telle intention. Mais à l'heure actuelle des émissaires américains avec le ministre des Finances Steven Mnuchin et le ministre du Commerce Wilbur Ross sont en négociations actives avec l'UE et la Chine.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (mai 2018) (73)

    Lire aussi:

    La Russie adopte des taxes supplémentaires sur certains produits US
    Les USA font le bilan des pertes causées par la guerre commerciale
    Retour sur les conséquences de la hausse des taxes sur les importations d'acier par Bush
    Tags:
    taxes, OMC, Donald Trump, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik