Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux de la Chine et des USA

    Guerre commerciale: la Chine va abattre son principal atout

    © AP Photo / Ng Han Guan, Pool
    Lu dans la presse
    URL courte
    Par
    Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)
    191194
    S'abonner

    Le début de semaine n'est pas réjouissant sur les marchés financiers. La guerre commerciale entre les USA et la Chine continue de prendre de l'ampleur: Donald Trump menace de limiter les investissements chinois dans les compagnies américaines, et de son côté la Chine compte utiliser son arme principale dans cette bataille - le yuan.

    Le dirigeant américain prépare de nouvelles mesures et, indique le Financial Times cité par le site d'information Vestifinance.ru, l'adoption de restrictions contre les investissements chinois pourrait avoir de bien plus lourdes conséquences pour les relations commerciales bilatérales que les taxes commerciales.

    Les acquisitions et les investissements chinois aux USA ont chuté au cours des cinq premiers mois de 92%, jusqu'à seulement 1,8 milliard de dollars. D'après la compagnie Rhodium Group, les transactions chinoises terminées aux USA, après avoir atteint un record de 46 milliards de dollars en 2016, ont chuté jusqu'à 29 milliards en 2017.

    La Chine restreint la fuite des capitaux et l'usage excessif des emprunts. Les États-Unis sont préoccupés par la protection de la propriété intellectuelle. Washington a renforcé le contrôle des transactions pour des raisons de sécurité nationale. Au final, entre janvier et mai, plus de 2 milliards de dollars d'acquisitions n'ont pas été réalisées, selon Rhodium Group.

    La Banque de Chine a annoncé de son côté une réduction de 0,5% des exigences de réserve (RRR) pour plusieurs banques à partir du 5 juillet. Le 17 avril, la Banque de Chine avait déjà procédé à une telle diminution de RRR pour la première fois depuis début 2016.

    Cette démarche permettra aux banques de libérer près de 700 milliards de yuans (soit 108 milliards de dollars). Ce n'est pas seulement un signal d'affaiblissement du yuan, mais également une mesure pour soutenir l'économie et prévenir les défauts de paiement des entreprises, la chute des indices boursiers et ainsi de suite.

    Depuis le début de l'année, au moins 20 défauts de paiement ont eu lieu sur des obligations corporatives. Dans le même temps, au second semestre de l'année, les entreprises chinoises devront encore rembourser pour 2.700 milliards de yuans d'obligations et encore 3.300 milliards sur d'autres produits financiers.

    L'affaiblissement de la monnaie chinoise se produisait précisément par rapport au dollar, alors que le yuan reste plus ou moins stable dans le panier des devises-partenaires. Cela souligne à nouveau que les agissements de la Banque de Chine sont une réaction à la politique agressive de Trump. Le yuan n'est pas le seul à réagir à tous ces événements: les contrats à terme des indices américains ont perdu, depuis l'ouverture, environ 0,5%.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (juin 2018) (61)

    Lire aussi:

    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Tags:
    guerre commerciale, yuan, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik