Ecoutez Radio Sputnik
    Dollars

    Plus besoin du dollar: des dirigeants mondiaux renoncent à la devise américaine

    © Fotolia / Givaga
    Lu dans la presse
    URL courte
    Vestifinance.ru
    Traduction de la presse russe (octobre 2018) (31)
    19991

    L'hégémonie mondiale du dollar américain touche manifestement à sa fin, écrit le site d'information Vestifinance.

    De plus en plus de pays renoncent à l'utilisation du dollar et mettent au point des mécanismes permettant de contourner les sanctions des USA et, par conséquent, les paiements en dollars, souligne Vestifinance.

    «Pour l'instant, les USA conservent leur leadership mondial sur les marchés parce que le dollar est demandé, mais la question est de savoir comment faire en sorte que le dollar reste demandé», écrit l'agence de presse Bloomberg.

    Plusieurs scénarios sont évoqués, parmi lesquels l'entretien des contacts diplomatiques, le maintien de l'accessibilité du dollar pour les partenaires commerciaux des USA et le refus d'utiliser la monnaie américaine comme un bâton pour d'autres États.

    Mais nous voyons que les États-Unis font exactement le contraire, et c'est ce qui constitue la raison principale de l'abandon du dollar.

    La Russie, qui est pratiquement la cible principale des attaques de Washington, s'est débarrassée en début d'année de pratiquement toutes ses obligations américaines et développe les paiements en monnaies nationales avec la Turquie, la Chine et d'autres pays. D'ailleurs, plusieurs médias ont rapporté hier que le gouvernement russe planchait sur un plan de dédollarisation.

    Même les alliés des USA, notamment en Europe, en ont assez de la pression et des menaces permanentes. Non seulement les pays de l'UE élaborent aujourd'hui des mécanismes permettant de contourner les sanctions anti-iraniennes, mais le ministre français des Finances Bruno Le Maire a déclaré qu'il voulait posséder des outils financiers complètement indépendants des USA et ne pas voir l'UE comme un vassal de l'Amérique.

    Certes, le processus d'abandon de la monnaie de réserve principale sera long, mais nous voyons que les dirigeants mondiaux sont enfin passés des paroles aux actes.

    En effet, nombreux étaient ceux qui critiquaient la domination du dollar, mais seulement en paroles. Il est tout à fait possible que les Américains eux-mêmes ne soient pas prêts à un tel tournant et ne s'imaginent pas vraiment quelles démarches doivent être entreprises. D'autant qu'ils sont focalisés sur la lutte pour le Congrès, les questions politiques intérieures et la recherche d'ennemis dans le monde entier.

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

    Dossier:
    Traduction de la presse russe (octobre 2018) (31)

    Lire aussi:

    Le monde se révolte: la Russie et l'UE veulent «démanteler» le dollar
    La Russie est prête à renoncer au dollar dans les ventes pétrolières
    Donald Trump serait heureux si Vladimir Poutine et Xi Jinping enterraient le dollar
    Tags:
    économie, dollar US, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik