Lu dans la presse
URL courte
Par
Traduction de la presse russe (juillet 2019) (45)
13329
S'abonner

Les trois ventes aux enchères des objets appartenant au premier homme sur la Lune Neil Armstrong ont rapporté 12,1 millions de dollars, rapporte Business Insider.

Les affaires de l'astronaute Neil Armstrong étaient vendues aux enchères de Dallas depuis novembre 2018, écrit le site d'information Gazeta.ru. Le dernier lot a été la médaille d'or commémorative qui se trouvait à bord de l'Apollo 11 pendant le vol sur la Lune. 2,055 millions de dollars ont été déboursés pour l'acquérir.

Les spécialistes ont été consternés par le prix final de cette relique, qu'ils jugent exorbitant. On sait qu'il s'agit de l'une des trois médailles embarquées par la mission en juillet 1969. Le design reproduit la version antérieure de l'emblème de l'expédition Apollo 11, ce qui en fait une partie importante du patrimoine de la NASA.

L'intérêt pour les biens d'Armstrong a significativement grandi à l'occasion du 50e anniversaire du vol historique.

Ainsi, hormis la médaille pour 486.500 dollars a été vendue la plaque d'identification du module lunaire Eagle, et pour 275.000 dollars – l'hélice de l'avion des frères Wright embarqué par l'astronaute. L'enregistrement du premier débarquement de l'histoire sur la Lune, qui a été vendu par erreur par la NASA en 1976 à un stagiaire, a été vendu pour 1,820 million de dollars. Les trois cassettes originales contiennent 2,5 heures de chronique. C'est notamment les premiers pas d'Armstrong sur la surface lunaire et le message du Président américain Richard Nixon.

Il y a 43 ans, cet héritage national a été récupéré par le stagiaire de la NASA Gary George avec 65 autres cassettes pour seulement 217 dollars et 77 cents. Par la suite il a revendu une partie des cassettes à des chaînes de télévision, et en a gardé trois.

D'après le New York Times, hormis les sommes record et un grand écho public, ces enchères ont suscité des débats enflammés parmi les adeptes d'Armstrong. Il a été souligné qu'aucun des lots n'avait été présenté par la seconde femme de l'astronaute Carol Armstrong. De plus, plusieurs personnes qui ont connu Armstrong ont supposé que le propriétaire de ses objets serait extrêmement déçu par la tentative de s'enrichir grâce à eux. Il est connu qu'en 1994 Neil Armstrong a cessé de signer des autographes parce que les détenteurs de ses cartes signées les revendaient ensuite moyennant de grandes sommes d'argent.

Le journal affirme que les objets appartenant à l'astronaute ont été mis aux enchères par les fils de son premier mariage Rick et Mark. Les deux frères ont fait un don de 2 millions aux musées.

Dèces de l'astronaute

Neil Armstrong est décédé le 25 août 2012 à l'âge de 82 suite aux complications après un pontage coronarien. Le NYT estime que la mort de l'astronaute aurait pu être causée par une erreur médicale. D'après les journalistes du quotidien, l'hôpital où Neil Armstrong était soigné et est décédé a versé aux fils 6 millions de dollars pour leur silence sur les véritables raisons de la mort de leur père. Les parties auraient conclu un accord confidentiel.

La source se réfère aux 93 pages de documents médicaux reçus de la part d'une personne anonyme, y compris les rapports des experts et la correspondance entre les avocats de l'hôpital et la famille Armstrong. Les héritiers de l'astronaute accusaient l'établissement médical de soins postopératoires inappropriés.

Les rapports des trois experts donnaient une idée générale de ce qui est arrivé à Armstrong à l'hôpital. Des tuyaux ont été connectés à son cœur pendant l'opération, mais après leur extraction est survenue une hémorragie interne, alors que la tension artérielle avait chuté.

Les médecins ont amené l'astronaute dans un laboratoire de cathétérisme pour échocardiographie, qui a confirmé une hémorragie «significative et forte».

Les médecins ont pompé une partie du sang avant d'envoyer le patient au bloc opératoire. Le cardiochirurgien de l'université de Pennsylvanie, qui a analysé les actions des médecins de l'hôpital à la demande de la famille Armstrong, a conclu que la décision d'envoyer en cathétérisme était une erreur majeure. Le cardiochirurgien du centre médical de Yale, qui a examiné ce cas à la demande de la partie adverse, a jugé les actions des médecins «justifiées, mais indéniablement plus risquées» que l'envoi du patient directement au bloc opératoire. Un troisième docteur a soutenu la décision des médecins dans l'ensemble.

L'argent versé par l'hôpital a été partagé entre Mark et Rick, ainsi que le frère et la sœur du défunt – Dean Armstrong et June Hoffman: ils ont reçu 250.000 dollars chacun, et les six petits-enfants – 24.000 chacun. La veuve Carol Armstrong n'a pas participé à cet accord, mais elle l'a signé parce qu'elle n'avait «pas le choix».

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Dossier:
Traduction de la presse russe (juillet 2019) (45)

Lire aussi:

Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Un hélicoptère militaire pris pour cible depuis le sol aux États-Unis
Un garde-pêche de 70 ans roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
Un incendie frappe une mosquée à Lyon, la piste criminelle privilégiée – vidéo
Tags:
Lune, Neil Armstrong
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook