«Les derniers attentats en Allemagne, ce n’est en aucun cas le Hezbollah»

Le Désordre mondial
URL courte
Par
0 171
S'abonner

L’Allemagne a rajouté le Hezbollah à la liste des groupes terroristes tandis que l’Administration Trump s’oppose à la fin de l’embargo de l’Onu sur la vente d’armes conventionnelles à l’Iran. Décryptage de Thomas Flichy de la Neuville, spécialiste de l’Asie centrale et professeur à l’École navale, au micro de Rachel Marsden.

Le coronavirus n’a pas empêché le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, de se rendre en Israël pour discuter de l’Iran. Pompeo a indiqué que l’Administration Trump voulait bien plus que de contrôler les capacités nucléaires de l’Iran.

Il a en effet déclaré au New York Times: «Nous ne pouvons pas permettre à la République islamique d’Iran d’acheter des armes conventionnelles dans six mois. Le Président Obama n’aurait jamais dû accepter de mettre fin à l’embargo de l’Onu.» Donc ni armes nucléaires ni armes conventionnelles.
 Les gendarmes du monde sont-ils en mesure de dicter leurs conditions? Thomas Flichy de la Neuville, directeur d’un programme international de recherche associant l’United States Naval Academy (Académie navale des États-Unis), réagit à la posture de l’Administration américaine envers l’Iran: 

«Ça fonctionne comme un jeu de dupes médiatique, dans la mesure où ces accords, ces renégociations à l’infini ont pour seul but de confiner l’Iran. Même lorsqu’il y a eu un assouplissement de sanctions, les avoirs financiers iraniens restaient bloqués aux États-Unis. 

Thomas Flichy de la Neuville explique que face à la dynamique irano-américaine, l’Europe a raté son coup: 

«Les Iraniens auraient bien aimé jouer les Européens contre les Américains, mais la puissance géopolitique de l’Europe est telle aujourd’hui que cela n’a pas été possible.»

L’expert commente également la récente décision de l’Allemagne de rajouter le Hezbollah à la liste de groupes terroristes après des descentes de police dans des centres communautaires et des mosquées de cinq villes allemandes:

«On regarde les derniers attentats en Allemagne, effectivement ce n’est en aucun cas le Hezbollah ou bien des groupes chiites qui ont fait des attentats en Allemagne. C’est une façon de détourner l’attention de la population allemande sur les véritables fauteurs de trouble.»

Lire aussi:

Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Un incendie se déclare après une explosion à bord d'un navire militaire US à San Diego - vidéo
L'OMS annonce une hausse record des cas de Covid-19 dans le monde en 24h
Tags:
Iran, Mike Pompeo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook