Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le chiffre d'affaires du marché de la corruption en Russie a atteint 3 milliards de dollars

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 21 juillet - RIA Novosti. Ces quatre dernières années, le chiffre d'affaires du marché de la corruption en Russie est passé de 2,8 milliards de dollars à 3 milliards de dollars, ce dont témoigne le rapport publié mercredi par la fondation INDEM intitulé "Dynamique de la corruption russe: 2001-2005", lit-on dans le quotidien Nezavissimaia gazeta.

    Les experts de la fondation non gouvernementale expliquent la stabilité relative du marché par deux processus parallèles qui se déroulent dans la société. D'une part, la pression exercée par les fonctionnaires corrompus sur la population s'est accrue de trois fois (dans les polycliniques, les écoles et sur les routes, cet indice a constitué 25,7% en 2001 et déjà 35% en 2005) et le montant moyen du pot-de-vin en dollars a doublé. D'autre part, la demande de corruption, ou la disposition des citoyens à distribuer les pots-de-vin, s'est réduite substantiellement en passant de 74,7 % en 2001 à 53,2% cette année.

    "Le plus réjouissant, c'est que les simples gens non seulement ont commencé à donner moins de pots-de-vin, mais qu'ils apprennent à régler leurs problèmes sans cela", estime Gueorgui Satarov, président de la fondation. Cependant, estime le président de la fondation INDEM, la diminution de la corruption dans le domaine de la Santé publique cache un "tableau dramatique": les gens ne recourent pas à la médecine payante, car ils manquent d'argent, mais, pour la même raison, ils ne peuvent pas bénéficier de la médecine gratuite, car ils n'ont pas d'argent pour distribuer des pots-de-vin.

    L'"accroissement fantastique" du marché de la corruption dans le domaine de l'appel sous les drapeaux est considéré dans le rapport comme le symptôme le plus alarmant: "Ce marché a connu une hausse phénoménale par rapport à 2001. En chiffres absolus, ce marché est passé de 12,7% à 353,3% en 2005. Il en découle l'accroissement de la concussion dans les écoles supérieures, car l'admission à ces écoles garantit un report d'incorporation.

    Les auteurs de l'étude soulignent que "les dimensions réelles de la corruption dans le pays dépassent considérablement les chiffres publiés" et constatent que, de même qu'il y a 4 ans, la Russie occupe pour la corruption la 90e place parmi 145 pays. Si, en 2001, le niveau de la corruption en Russie était comparable aux indices de la Pologne et des pays baltes, en 2005, la Fédération de Russie est à côté de l'Asie centrale et des pays d'Afrique.

    Dans le numéro de Nezavissimia gazeta pour le 21 juillet 2005, la fondation INDEM de Gueorgui Satarov (Informations pour la démocratie) a enregistré un accroissement de trois fois de la corruption.

    Lire aussi:

    L’Onu dévoile le montant des pots-de-vin dans le monde
    Porochenko désigne le coupable de la corruption en Ukraine
    Lutte contre la corruption en Russie: Poutine met les points sur les «i»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik