Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Poutine met en garde le futur Président de Russie contre toute tentative pour modifier la Constitution

    Russie
    URL courte
    0 2 0 0
    MOSCOU, 31 octobre - RIA Novosti. A la veille de sa visite aux Pays-Bas, Vladimir Poutine a accordé une interview aux médias hollandais et a mis en garde le futur Président de Russie contre toute tentative de modifier la Constitution du pays, de source officielle.

    "Je ne peux évidemment pas être indifférent à ce qu'entre les mains de qui se retrouveraient un jour les destinées du pays auquel j'ai consacré toute ma vie. Mais si chaque nouveau chef de l'Etat modifie la Constitution, en l'adoptant à lui-même, il ne restera plus rien très vite de cet Etat", a estimé lundi le Président de la Fédération de Russie.

    Cela dit, Vladimir Poutine a reconnu que l'année 2008, celle des élections présidentielles en Russie, ne serait pas du tout simple. "Je me rends très bien compte que l'étape de 2008 ne serait pas une épreuve simple pour la Russie, mais très sérieuse", a indiqué le chef de l'Etat russe, en répondant à la question de savoir s'il pouvait s'imaginer une situation (par exemple, la déstabilisation de la situation) qui oblige Vladimir Poutine à rester pour un troisième mandat.

    "Je tiens à vous faire remarquer que, selon la Constitution en vigueur, le Président nouvellement élu n'entre en fonction qu'après avoir prêté serment, et avant cela, toute la responsabilité pour la situation dans le pays incombe au Président en exercice. Je n'admettrai aucune déstabilisation en Russie et ce, au nom des intérêts du peuple russe et de tous les autres peuples de la Fédération de Russie", a souligné Vladimir Poutine.

    Le Président de la Russie sera cette personne pour qui les citoyens du pays dans leur majorité voteront, a noté le chef de l'Etat russe. "Les forces politiques de la Russie sont suffisamment mûres pour se rendre compte de leur responsabilité devant le peuple de la Fédération de Russie", a-t-il noté.

    Lire aussi:

    Who is Mr. Putin: retour sur 17 ans de politique du dirigeant russe
    Entre «pays bananier» et «figurines chinoises»: ce que Poutine a dit
    Poutine: spéculer sur les hackers russes ne mène à rien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik