Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Ouverture à Vladivostok d'une conférence sur la lutte contre le trafic de personnes

    Russie
    URL courte
    0 1 0 0

    VLADIVOSTOK, 1er novembre - Veronika Perminova, RIA Novosti. Une conférence internationale sur la lutte contre le trafic de personnes s'est ouverte mardi à Vladivostok où se sont réunis des représentants d'organisations publiques et non gouvernementales et des forces de l'ordre, ainsi que des experts dont un délégué du service juridique de l'ambassade des Etats-Unis à Moscou, Terry Kiney.

    "La traite des personnes est une importante source de revenus pour la criminalité organisée, tout comme le terrorisme, le trafic d'armes ou de drogue. Elle a un caractère transnational, c'est pourquoi il importe d'affronter ensemble ce problème", a déclaré Terry Kiney.

    Une des mesures préventives importantes consiste à informer les gens. Pour cette raison, des rencontres consacrées à ce problème sont organisées en Russie avec le concours de la Douma fédérale et de l'ambassade des Etats-Unis à Moscou. "Tous les ans plusieurs centaines de procès sur la traite de personnes sont mises en mouvements aux Etats-Unis mais comme le nombre des victimes peut atteindre des milliers, ce résultat ne saurait être considéré comme bon", a indiqué le juriste américain.

    Le trafic de personnes se pratique dans tous les pays et les régions et l'Extrême-Orient n'est pas une exception, soulignaient les intervenants.

    En effet, des groupes criminels internationaux ont mis en place des filières de transport de femmes et d'enfants par le Primorié vers les pays d'Asie-Pacifique.

    De l'avis des experts, ce sont les jeunes femmes, les orphelins et les adolescents abandonnés à leur sort qui sont les plus exposés au risque d'être pris dans les filets tendus par les marchands d'esclaves.

    En 2004 des amendements prévoyant les poursuites pénales pour la traite de personnes et l'esclavage ont été apportés au Code pénal russe.

    En vertu de ces nouveaux articles les tribunaux ont ouvert 18 procès dont quatre en Extrême-Orient, trois au Primorié et un dans la région de Khabarovsk.

    Lire aussi:

    Le Forum oriental, occasion pour la Russie de resserrer ses liens avec l’Asie-Pacifique
    Nouveau président en Corée du Sud: à quels changements la Russie doit-elle s'attendre?
    Forum économique oriental: la politique et les investissements dans le Pacifique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik