Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Les champions olympiques de Turin Totmianina et Marinin mettent un terme à leur carrière d'amateurs

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    TURIN, 14 février - RIA Novosti. Les champions olympiques de Turin, Tatiana Totmianina et Maxim Marinin, ne se produiront plus en qualité d'amateurs.

    "Notre prestation d'aujourd'hui était la dernière chez les amateurs", a annoncé Tatiana Totmianina au cours d'une conférence de presse donnée à Turin.

    "Notre tâche n'a pas été des plus faciles. Aujourd'hui nous avons puisé jusqu'au fin fond de nos forces. Sur le podium j'ai bien tenté de retenir mes larmes, mais je n'y suis pas parvenue", a dit la championne olympique.

    De son côté son partenaire Maxime Marinin a dit: "Nous sommes très heureux de faire partie de l'histoire. Ils sont nombreux les sportifs qui ambitionnent de devenir champions olympiques, mais ceux qui y réussissent sont des exceptions".

    "Aujourd'hui nous avons vu combien le sport était périlleux, a souligné Tatiana Totmianina. Beaucoup de chutes dangereuses se produisent à l'entraînement, mais les supporters ne les voient pas et c'est la raison pour laquelle il leur semble souvent que le patinage artistique est un sport de tout repos, où les partenaires ne font que glisser sur la glace en se tenant par la main".

    "Je pense qu'en dépit de toutes les difficultés rencontrées, si nous avons triomphé c'est surtout grâce à la confiance que nous nous vouons réciproquement, a dit la patineuse. Je ne pense pas que nous serons les derniers champions russes (en patinage artistique). Il y a en Russie des couples parfaitement à même de réitérer nos succès, il leur suffit simplement de travailler comme nous l'avons fait".

    Lire aussi:

    Une patineuse russe écrit l’histoire du patinage artistique avec un nouveau record (vidéo)
    La championne olympique Zagitova réagit aux critiques de la patineuse US pas admise aux JO
    Cette Russe réalise le premier quadruple lutz dans l’histoire du patinage féminin (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik