Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Russie: un nouveau parti politique en voie de création (Vedomosti, Nezavissimaïa gazeta)

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 30 septembre - RIA Novosti. Le banquier russe Alexandre Lebedev et l'ex-président soviétique Mikhaïl Gorbatchev envisagent de créer un nouveau parti politique démocratique en Russie, lit-on mardi dans les quotidiens Vedomosti et Nezavissimaïa gazeta.

    Selon le banquier, le parti ne coutera "qu'un million de dollars", à condition qu'aucun vol n'ait lieu. L'Union des industriels et des entrepreneurs de Russie (RSPP) estime, qu'un tel parti est nécessaire pour la protection des marchés financiers, mais les analystes politiques restent sceptiques.

    Le premier président de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev est actuellement le chef du mouvement "Union des socio-démocrates", qui a remplacé en 2007 le Parti social-démocrate de Russie (SDPR). La semaine dernière, le comité exécutif de ce mouvement a discuté des questions de coopération avec le copropriétaire de la Banque nationale de réserve Alexandre Lebedev, indique le vice-président de l'Union Mikhaïl Kouznetsov. L'avenir des socio-démocrates sera décidé en novembre, lors du congrès du mouvement.

    M. Lebedev occupe la 39e position sur la liste des milliardaires russes du journal Forbes avec une fortune évaluée à 3,1 milliards de dollars. Celui-ci a affirmé à Vedomosti que si aucun vol n'avait lieu, ce nouveau parti ne coûterait "qu'un million de dollars".

    La participation des gouverneurs des régions aux élections, le développement des institutions politiques non-gouvernementales et la création d'une chaîne de télévision indépendante: voilà les points essentiels du programme du parti qui devrait être baptisé "Parti démocratique indépendant de Russie". Selon M. Lebedev, s'il est enregistré officiellement, le parti devrait participer aux élections législatives de 2011.

    Il s'agit d'un "nouveau morcellement, qui ne fait que nuire au mouvement démocratique", indique Boris Nemtsov, qui envisage actuellement de créer une opposition unie en coopération avec Nikita Belykh, ancien président de l'Union des forces de droite (SPS).

    Le membre du conseil scientifique du Centre Carnegie de Moscou Alexeï Malachenko quant à lui reste pessimiste: "Il n'existe pas en Russie de flanc politique, où Lebedev et Gorbatchev pourraient créer quelque chose de nouveau". "Aucun projet de parti de Mikhaïl Gorbatchev n'a eu de succès", ajoute-t-il.

    Selon le président d'OPORA Rossiï Sergueï Borissov, le monde des affaires ne doit pas s'ingérer dans la politique, d'autant que "le succès de ces partis nains, qui n'ont même pas leur propre idéologie, est peu probable". "Nous sommes assez sceptiques quant aux efforts de ces deux personnes, compte tenu de leurs résultats électoraux dans le passé", affirme Anton Danilov-Danilian, président du conseil d'experts de Delovaïa Rossia.

    Le président de l'Association des banques russes et membre de la direction de la RSPP Gareguine Tossounian indique qu'il respecte M. Gorbatchev et considère M. Lebedev comme un homme d'affaires puissant. Il est possible que dans l'avenir les partis abandonnent les dogmes idéologiques pour s'occuper des objectifs pratiques, tel que la protection des intérêts des agents du marché financier, estime-t-il.

    Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    Gorbatchev donne un conseil au nouvel ambassadeur américain à Moscou
    Poutine évoque l’erreur commise par Gorbatchev envers l’Otan
    Les USA, héritiers des pratiques soviétiques dans le domaine de la censure?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik