Russie
URL courte
55720
S'abonner

Un avion sibérien largue quotidiennement de l'aide humanitaire dans le nord-est de la Syrie, région encerclée par les terroristes de Daech.

Un avion de la compagnie aérienne Abakan Air de Khakassie, république autonome de Russie située au sud de la Sibérie centrale, parachute de l'aide humanitaire en Syrie dans le cadre du Programme alimentaire mondial de l'Onu, a annoncé lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Gennadi Gatilov.

L'avion de transport militaire Illiouchine Il-76 est basé en Jordanie et ses membres d’équipage sont russes. Pendant ses opérations de parachutage de l’aide humanitaire, qui s’effectue à 5.000 mètres d’altitude, l’appareil est escorté par des chasseurs des Forces aérospatiales russes. 

"Tout dépend du temps et de la situation. Nous poursuivrons les vols tant que cela sera nécessaire", a commenté Vladimir Raskov, le directeur général adjoint de la compagnie aérienne Abakan Air.

En outre, M.Raskov a ajouté que la compagnie participait à ce genre d’opérations depuis 25 ans. A l’heure actuelle, plusieurs avions de ce type chargés d'effectuer des missions humanitaires sont déployés en Afrique.

Un cessez-le-feu est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier. Il ne concerne pas l'Etat islamique, le Front al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda) et les autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu. La Russie et les États-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à compter du 27 février à minuit. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivent néanmoins.

Lire aussi:

Onu: près de 800.000 habitants syriens ont reçu une aide humanitaire
2,5 tonnes d'aide humanitaire russe pour une école de Lattaquié
Près de 800.000 Syriens ont reçu de l'aide humanitaire en 2016
La Russie et les USA veulent sécuriser l'aide humanitaire en Syrie
Tags:
avions de transport militaire, cessez-le-feu, terrorisme, aide humanitaire, Etat islamique, Guennadi Gatilov, Vladimir Raskov, Khakassie, Jordanie, Sibérie, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook