Russie
URL courte
47422
S'abonner

Le Sova (Hibou en russe), prototype du premier drone russe propulsé par l'énergie solaire, a effectué avec succès un vol sans escale de 50 heures.

"Les essais en vol d'un drone muni de batteries solaires ont entièrement confirmé la viabilité des solutions techniques adoptées. Le vol d'essai de 50 heures a été effectué à une altitude de 9.000 mètres", a annoncé le directeur général adjoint du Fonds pour les études d'avenir Igor Denissov. 

Selon lui, l'objectif final du projet consistait à confirmer de manière expérimentale la possibilité d'un vol de longue durée sous toutes les latitudes de la Russie, y compris au-delà de 66,5°. Le premier prototype a une envergure de 9 mètres et pèse 12 kilos seulement.

"La durée du vol n'a pas été limitée par les caractéristiques du modèle, mais par la décision du chef des essais qui a estimé que 50 heures suffisaient pour confirmer les caractéristiques annoncées. Le début des essais en vol d'un autre prototype de 28 mètres d’envergure est prévu pour septembre prochain", a ajouté M.Denissov. 

Solar Impulse 2
© REUTERS / Solar Impulse/Revillard/Rezo.ch
Les représentants du Fonds ont précisé que le drone en question servirait à assurer un suivi durable dans les régions du Nord russe et à subvenir à des besoins croissants en matière de télécommunications. 

A l'heure actuelle, ces fonctions sont accomplies par des appareils spatiaux onéreux. Le drone à énergie solaire remplira les mêmes missions avec plus d'efficacité et moins de dépenses que les satellites, les appareils pilotés ou les drones fonctionnant aux énergies fossiles. 


Lire aussi:

Le drone solaire de Facebook a réussi son premier vol
La voiture solaire iranienne fait le tour du pays
Ce conteneur solaire qui apporte l’Internet dans les zones reculées
Le ministre russe de la Défense annonce la défaite totale de Daech en Syrie
Tags:
vol d'essai, batteries solaires, Fonds d'études pour l'avenir, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook