Russie
URL courte
471349
S'abonner

La députée de la Douma d'État (chambre basse du parlement russe) Natalia Poklonskaïa a dévoilé les lettres de demande d’aide que lui envoient régulièrement des Ukrainiens ayant perdu l’espoir que le gouvernement de Kiev puisse un jour les secourir.

De nombreux citoyens ukrainiens écrivent à Natalia Poklonskaïa, ancienne procureure de Crimée et députée de la Douma d'État (chambre basse du parlement russe) pour lui demander de les aider.

« En tant que député, je reçois des lettres de la part des Ukrainiens. Ils demandent qu'on les sauve du gouvernement impuissant qui détient actuellement le pouvoir en Ukraine. J'ai pitié du peuple ukrainien qui est l'otage de ses dirigeants incompétents », a confié Natalia Poklonskaïa dans une interview à Sputnik.

Dans le même temps, elle a souligné qu'elle ne se souciait pas du fait que les autorités de Kiev la considéraient en tant que députée illégitime de la Douma.

« Si cela leur apporte réconfort, de me qualifier ainsi, cela m'est complétement égal. Le plus important, c'est que le peuple ukrainien nous comprenne, nous soutienne et se réjouisse », a-t-elle ajouté.

Elle a également noté que les autorités ukrainiennes sont principalement fondées sur leur propre statut, car elles sont arrivées au pouvoir à l'issu d'un coup d'État armé, et donc elles sentent leur infériorité et leur illégalité.

« Pour les criminels illégitimes qui se considèrent comme les dirigeants de l'Ukraine, personne ne sera légitime, et il est inutile de tenter de leur prouver quoi que ce soit », a conclu la députée.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

Porochenko, le 4e homme le plus riche d’Ukraine
Les Pays-Bas ne veulent toujours pas d'une association UE-Ukraine
L’Ukraine force un avion biélorusse à atterrir à Kiev sous menace d’interception
Tags:
lettre, Natalia Poklonskaïa, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook