Ecoutez Radio Sputnik
    L'émouvant témoignage d'une chaîne russe endeuillée par le crash du Tu-154

    L'émouvant témoignage d'une chaîne russe endeuillée par le crash du Tu-154

    © REUTERS / Maxim Shemetov
    Russie
    URL courte
    Crash du Tu-154 à destination de la Syrie (64)
    40835
    S'abonner

    La catastrophe du Tu-154 a emporté la vie de trois journalistes de la chaîne de télévision russe Zvezda. Dans un entretien à Sputnik, le directeur adjoint du département de la télé et radiodiffusion de la chaîne, Alexeï Kharkov, fait la lumière sur ce «voyage d'affaires» qui s'est soldé par un drame.

    Le correspondant de la chaîne russe Zvezda Pavel Oboukhov venait tout juste de demander en mariage sa petite-amie. L'opérateur Alexander Souranov avait une femme et un petit garçon, et son assistant Valéri Rjevski n'avait que 21 ans, mais était déjà un professionnel accompli et passionné par son métier. Ils effectuaient un voyage d'affaires qui « ne laissait présager rien de sérieux ». Ce matin, tous les trois ont péri dans le crash.

    « Le correspondant Pavel Oboukhov, qui travaillait à Zvezda depuis deux ans et avait participé pendant tout ce temps à divers voyages d'affaires, se portait toujours volontaire pour aller là où le travail était le plus dur », raconte à Sputnik Alexeï Kharkov, le directeur adjoint du département de la télé et radiodiffusion de la chaîne. « A chaque fois que quelque chose survenait quelque part, on avait un coup de fil de Pavel : "Je suis prêt à faire le voyage". Il avait travaillé en tant de guerre, dans le Donbass, mais pas comme correspondant de notre chaîne. Et pendant toute la durée de l'opération antiterroriste en Syrie, il demandait qu'on l'envoie là-bas, en première ligne en Syrie, pour qu'il puisse faire des reportages sur le terrain ».

    C'est juste avant de réaliser son rêve syrien qu'il a demandé en mariage sa petite-amie, déplore M. Kharkov.

    Le deuxième, Alexander Souranov, était « un opérateur et collègue expérimenté qui travaillait auprès de plusieurs chaînes fédérales ». Nombreux sont ses collègues de métier qui ont réagi à sa disparition, avec émotion.

    Journalistes de la chaîne de télévision russe Zvezda: Valéri Rjevski, Pavel Oboukhov et Alexander Souranov
    Twitter / Zvezda
    Journalistes de la chaîne de télévision russe Zvezda: Valéri Rjevski, Pavel Oboukhov et Alexander Souranov

    « Il est parti maintes fois en voyages d'affaires en tant de guerre, s'est retrouvé dans des situations difficiles à plusieurs reprises et s'en sortait toujours avec un grand professionnalisme », se rappelle l'interlocuteur de Sputnik.

    Après le crash, M. Souranov a laissé un fils sans père.

    La troisième victime est aussi la plus jeune. Il s'appelait Valéri Rjevski et était âgé de 21 ans.

    « Valéri Rjevski travaillait chez nous depuis peu, un tout jeune homme… Il s'était vite intégré dans notre équipe », poursuit M. Kharkov. « Globalement, ça aurait dû être un voyage d'affaires de Noël tranquille, qui ne laissait présager rien de tragique, ni de sérieux ».

    Ces trois journalistes étaient connus de toute la rédaction de la chaîne pour être de grands professionnels qui ont fait plusieurs reportages ensemble.

    « Aujourd'hui, personne ne réalise ce qui s'est passé. Il est difficile de retenir ses larmes. Chaque personne qui les connaissait se souvient en ce moment de la façon dont ils travaillaient ensemble et de leur vie en dehors », a déclaré la chaîne.

    L'avion militaire Tu-154, qui se dirigeait vers la base aérienne russe de Hmeimim, près de Lattaquié, dans l'ouest de la Syrie, et qui s'est abîmé ce matin en mer Noire, transportait 92 personnes, dont huit membres d'équipage et 84 passagers, des soldats russes, des chanteurs des Chœurs de l'Armée rouge (Ensemble Alexandrov) et neuf journalistes. Les chaînes de télévision Perviy Kanal, NTV et Zvezda ont confirmé la présence de leurs employés à bord du Tu-154 sinistré.

    L'avion a disparu des radars peu après son décollage ce dimanche matin à 05H40 (02H40 GMT). Des débris de l'avion ont été retrouvés en mer Noire. Des militaires du Comité d'enquête de Russie ont ouvert une enquête criminelle sur le crash du Tu-154.

    En Russie, le lundi 26 décembre a été déclaré jour de deuil en mémoire des personnes décédées dans le crash du Tu-154.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Crash du Tu-154 à destination de la Syrie (64)

    Lire aussi:

    Crash du Tu-154: Assad exprime ses condoléances
    Crash du Tu-154: dix corps retrouvés dans la zone de la catastrophe
    Les internautes du monde entier pleurent les victimes du crash du Tu-154
    La première vidéo du lieu du crash du Tu-154 avec 92 personnes à bord
    Tags:
    journalisme, médias, crash d'avion, Tu-154, crash d'un Tu-154 près de Sotchi (25 décembre 2016), chaîne de TV Zvezda, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik