Ecoutez Radio Sputnik
    „Zapad 2017“

    Les exercices Zapad, menace pour l’Occident? La Défense russe met les points sur les i

    Sputnik
    Russie
    URL courte
    Exercices militaires conjoints Zapad 2017 (19)
    7793891323

    Alors que certains pays européens font part de leur inquiétude à l’approche des manœuvres militaires Zapad 2017, le vice-ministre russe de la Défense Alexandre Fomine brise le silence et rappelle, à son tour, le déploiement continu des forces de l’Otan à la frontière russe.

    Le vice-ministre russe de la Défense Alexandre Fomine a fait le point sur les peurs déclenchées en Occident par les manœuvres militaires Zapad 2017, en rappelant que c'est précisément l'Otan qui menaçait la Russie en déployant ses forces à ses frontières, et non le contraire.

    «Premièrement, c'est l'Otan qui s'est installée près de nos frontières. Vous pouvez le voir, la Russie n'a pas déployé ses forces aux frontières de l'Allemagne ou de la France. Dans ce cas-là, qui serait donc la force motrice? Regardons ce qui se passe d'un autre côté: les exercices "Zapad 2017" ne sont pas une raison pour déployer les forces de l'Otan à la frontière russe», a-t-il déclaré lors d'une interview à la radio allemande Deutsche Welle, répondant à la question du journaliste qui voulait savoir si le déploiement de l'Otan pourrait être considéré comme une riposte à «la politique agressive de la Russie».

    Un certain nombre des pays membres de l'Otan ont auparavant exprimé leur profonde préoccupation face aux manœuvres militaires baptisées Zapad 2017, qui débuteront à la mi-septembre. Le ministère russe de la Défense a de son côté indiqué que les manœuvres organisées par la Russie et la Biélorussie seraient purement défensives. Les hypothèses de certains médias prétendant que l'exercice vise à aménager «une tête de pont pour l'occupation» de la Lituanie, de la Pologne ou de l'Ukraine sont fallacieuses, a-t-il souligné.

    L'exercice stratégique conjoint Zapad 2017 des forces russes et biélorusses se déroulera du 14 au 20 septembre dans les deux pays. Le ministère russe de la Défense a précédemment annoncé que les manœuvres rassembleraient quelque 12.700 militaires, dont 5.500 russes, 70 avions et hélicoptères, jusqu'à 680 véhicules de combat, y compris 250 chars, environ 200 pièces d'artillerie, de mortiers et de lance-roquettes multiples, ainsi qu'une dizaine de navires.

    Dossier:
    Exercices militaires conjoints Zapad 2017 (19)

    Lire aussi:

    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Au bord de l’hystérie avant des exercices russes, la Pologne ferme son espace aérien
    WSJ: «Menacée» par un exercice militaire russe, la Finlande se prépare à vivre sous terre
    Tags:
    exercices militaires, militaires, défense, OTAN, Alexandre Fomine, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik