Ecoutez Radio Sputnik
    Un supporter tenant le drapeau russe lors des Jeux olympiques

    Interdiction de l’hymne russe lors des JO 2018: la Russie y consentira-t-elle?

    © AP Photo / David J. Phillip, file
    Russie
    URL courte
    507108

    La Russie ne participera pas aux Jeux Olympiques si son hymne est interdit, a déclaré le sénateur russe Alekseï Pouchkov. Le politologue russe Cyrill Koktych, quant à lui, ne croit pas que le Comité international olympique puisse autoriser une telle interdiction.

    Le sénateur russe Alekseï Pouchkov a jugé «inadmissible» la participation de l'équipe russe aux Jeux Olympiques de 2018 si son hymne national est interdit.

    Cyrill Koktych, membre de l'Association des experts et des conseillers politiques, maître de conférences au département des théories politiques de MGIMO (l'Institut des relations internationales de Moscou), a noté lors d'une émission de Radio Sputnik que l'éventuelle interdiction de l'hymne russe par le CIO serait absurde.

    «L'interdiction de l'hymne national d'un pays dont l'équipe a été autorisée à participer — c'est totalement absurde. C'est en contradiction avec le droit international. Je ne pense pas que cela soit réalisable, d'autant plus que les accusations du WADA (l'Agence mondiale antidopage) à l'égard des sportifs russes n'ont pas été confirmées. Il s'agit de la possibilité de permettre à l'équipe russe de participer sans utiliser le drapeau de la Russie, comme une équipe d'un pays tiers. Cette possibilité peut être considérée mais elle n'aurait aucun sens, comme lors des Jeux Olympiques précédents. Je crois que maintenant, quand le rapport des forces dans la confrontation n'est pas bénin pour ceux qui exerçaient une pression sur l'équipe russe, il est peu probable que le CIO poursuive la ligne politique qui lui est imposée», a dit Cyrill Koktych.

    Sur fond de scandale de dopage des athlètes russes, le CIO considère la possibilité de permettre à l'équipe russe de participer aux Jeux Olympiques 2018 seulement à condition que l'hymne national de la Russie ne soit pas joué et que la délégation russe ne participe pas à la cérémonie d'ouverture, a fait savoir lundi le New York Times.

    La décision sur la participation de l'équipe russe doit être prise par la Commission exécutive du CIO début décembre.

    En octobre, Vladimir Poutine a déclaré que la participation de la Russie aux Jeux Olympiques 2018 sous un drapeau neutre ainsi que l'interdiction d'y prendre part constitueraient «une humiliation pour le pays».

    Les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 auront lieu du 9 au 25 février à Pyeongchang, en Corée du Sud.

    Tags:
    anti-dopage, hymne, drapeau, JO 2018 de Pyeongchang, Comité international olympique (CIO), Agence mondiale antidopage (AMA), Alexeï Pouchkov, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik