Russie
URL courte
2161
S'abonner

Le gouvernement russe poursuit la lutte contre la corruption. Dans le cadre du plan d'action anticorruption, des hauts dirigeants du Daghestan ont été arrêtés. Accusés d'avoir détourné des fonds, ils ont fait l’objet de perquisitions. Lors de la fouille, des armes en or et des munitions ont été confisquées.

Une attaque anticorruption de grande ampleur est menée au Daghestan.

 Des purges ont été faites dans presque tous les ministères. Une commission spéciale de Moscou est arrivée dans la république. À l'issue d'enquêtes, le maire de Makhatchkala (capitale daghestanaise), Musa Musayev, l'architecte en chef de la ville Magomed-Rasul Gitinov, le Président du gouvernement Abdusamad Gamidov, ses vice-présidents Shamil Isayev et Rajudin Yusufov, l'ancien ministre de l'Éducation Shahabas Shahov et plusieurs autres ont été arrêtés. Selon les informations du Comité d'enquête de la Fédération de Russie, ils sont accusés de détournement de fonds alloués à des programmes sociaux.

Il est annoncé, que lors des perquisitions dans la maison de Gamidov le pistolet TT orné, pistolets Beretta et Makarov ont été trouvés.

«La lutte contre la corruption ne se limite pas à un territoire, elle est menée avec méthode et résolution sur l'ensemble du pays», a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Lundi, le dirigeant de la République daghestanaise Vladimir Vasiliev a annoncé la démission du gouvernement daghestanais et a demandé à ses membres d'exercer leurs fonctions jusqu'à la formation d'un nouveau gouvernement. Selon les experts, la nouvelle administration du Daghestan a deux buts principaux: mettre fin au système clanique et booster l'économie.

La Russie entreprend des tentatives pour déraciner la corruption. Récemment, le Comité d'enquête de Russie a accusé le ministre du Développement économique Alexei Oulioukaïev d'avoir accepté un pot-de-vin d'un montant considérable.    

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Tags:
lutte contre la corruption, Dmitri Peskov, Daghestan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook