Ecoutez Radio Sputnik
    LADA Vesta Sport

    Des militaires russes font un tonneau en Lada lors d’un simple demi-tour en marche arrière

    © Sputnik . Alexeï Koudenko
    Russie
    URL courte
    7916
    S'abonner

    Souhaitant réaliser un demi-tour en marche arrière, des militaires russes ont effectué un tonneau avant que leur véhicule ne retombe sur ses quatre roues. Les responsables en sont «une gomme et un revêtement de qualité», a expliqué à Spunitk le président de la Guilde des cascadeurs de Russie.

    Une voiture conduite par des hommes de l’Inspection automobile militaire de Russie s’est renversée sur un polygone lors d’une manœuvre d’un rapide demi-tour en marche arrière.

    Sur la vidéo, le véhicule, une Lada Vesta, commence à rouler en marche arrière, en accélérant de plus en plus et en réalisant brusquement un tête-à-queue. Mais au lieu de s’immobiliser, l’auto poursuit sa course dans un autre plan: elle fait un tonneau avant de… retomber sur ses quatre roues.

    Des membres du personnel du polygone et des policiers se sont précipités vers les occupants de la voiture, mais ceux-ci semblent avoir eu plus de peur que de mal.

    Sputnik a demandé des explications à Alexandre Inchakov, président de la Guilde des cascadeurs de Russie. Selon lui, la faute en est à des pneus de qualité et à un bon revêtement routier.

    «Quand nous réalisons un demi-tour de ce genre, nous arrosons le bitume d’un peu d’eau ou nous répandons dessus du sable afin de diminuer l’adhérence. Les policiers semblent avoir eu affaire à une gomme et à un revêtement de qualité. Ils n’ont pas eu de chance. Ils ont tout fait correctement, mais ils ont mal calculé. Ils manquent un peu d’expérience», a-t-il expliqué.

    L’accident s’est vraisemblablement produit lors du concours Patrouille routière qui s’est tenu du 12 au 15 juin sur le polygone de Noguinski, dans la région de Moscou.

    Tags:
    Lada, Moscou, concours, accident, pneu, cascadeur, policier, roue, polygone, Russie, véhicule
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik