Ecoutez Radio Sputnik
    Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)

    «De la poésie pure dans l’air russe»: un artiste marseillais crée un pont volant à Moscou - images

    © Sputnik . Irina Dmitrieva
    Russie
    URL courte
    Par
    4270
    S'abonner

    Un pont volant de conception française a fait son apparition le 1er août dans le ciel de la capitale russe. L’auteur de cette construction éphémère, l’artiste marseillais Olivier Grossetête, qui revient en Russie pour la troisième fois, a parlé à Sputnik du «grand cœur» des Russes.

    Les Russes peuvent paraître froid au premier abord, mais ils ont un «grand cœur», a déclaré à Sputnik l’artiste plasticien français Olivier Grossetête, qui a érigé un pont volant au-dessus d’un lac situé dans le parc d’Ostankino, à proximité du centre des expositions VDNKh, à Moscou, avec l’aide de nombreux bénévoles locaux de tous les âges.

    «C’est la troisième fois que je suis là. La première fois, c’était à Moscou. L’année dernière on était à Samara. Et puis là on revient. Moi, je reviens avec plaisir. Il y a peut-être un abord qui n’est pas super évident au début, mais en fin de compte il y a un grand cœur derrière», a confié M.Grossetête.

    Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
    © Sputnik . Irina Dmitrieva
    Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)

    Le pont, suspendu à de grands ballons d'hélium, est fait de cartons et de scotch, comme toutes les œuvres réalisées ces dernières années par Olivier Grossetête dans le cadre de son projet Constructions monumentales participatives en cartons.

    «Pourquoi un pont? Parce que c’est beau, déjà. Il y a plein de symbolique. C’est quelque chose qui relie les uns aux autres […]. Quand il vole, il ne relie plus rien du tout. Mais il nous relie avec notre imaginaire. C’est de la poésie pure! De la poésie pure dans l’air russe!», a déclaré l’artiste.

    ​Olivier Grossetête est déjà venu en Russie en septembre 2015, pour la fête de Moscou, et en juin 2015, pour le festival Volgafest à Samara. À chaque fois, il invite le public à assembler des boîtes de carton vides pour édifier un bâtiment «sans grue ni machine, uniquement avec l'énergie humaine et la force des bras» et puis, quelques jours après, pour déconstruire et piétiner ces structures. Pour lui, ces rendez-vous sont l’occasion de vivre ensemble une expérience artistique.

    Olivier Grossetête
    © Sputnik . Irina Dmitrieva
    Olivier Grossetête

    «Il y a 4 ans, j’étais venu aussi dans le parc. On avait fait des bâtiments […]. Et là, on est un "level" au-dessus. On a fait un pont volant […]. Les Russes sont très gentils. Ils ont mis pas mal de moyens, de gens à notre disposition pour pouvoir réussir ce pari […]. On a eu le public qu’il fallait, de différents âges, un petit panel pendant les quatre jours, ça c’est très bien passé», a-t-il détaillé à Sputnik.

    Le pont dominera le parc d’Ostankino jusqu’au 4 août dans le cadre du 5e festival international des arts Inspiration qui se déroule au centre VDNKh depuis le 5 juillet.

    • Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      © Sputnik . Irina Dmitrieva
    • Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      © Sputnik . Irina Dmitrieva
    • Olivier Grossetête
      Olivier Grossetête
      © Sputnik . Irina Dmitrieva
    • Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      © Sputnik . Irina Dmitrieva
    • Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      © Sputnik . Irina Dmitrieva
    • Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
      © Sputnik . Irina Dmitrieva
    1 / 6
    © Sputnik . Irina Dmitrieva
    Pont volant créé par Olivier Grossetête à Moscou (août 2019)
    Tags:
    festival, Russes, Russie, pont, art, Marseille, Moscou, Olivier Grossetête
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik