Ecoutez Radio Sputnik
    Territoire de Krasnoïarsk (image d'illustration)

    Explosions multiples dans une base militaire en Sibérie, plusieurs blessés - vidéo

    © Sputnik . Alexandre Kriajev
    Russie
    URL courte
    7915

    Au moins quatre personnes ont été blessées dans l'incendie et les explosions qui se sont produits dans un dépôt de munitions d'une unité militaire en Sibérie, d'après les secouristes.

    Un dépôt de munitions, situé non loin de la ville d'Atchinsk -su le territoire russe de Krasnoïarsk, en Sibérie- a été lundi 5 août le lieu d'explosions après lesquelles au moins quatre personnes, dont un enfant, ont été blessées, a appris Sputnik auprès des autorités et des secouristes.

    «Un incendie s'est déclaré le 5 août, vers 13h00, heure de Moscou, dans un dépôt de charges pour munitions d'artillerie relevant du Centre d'approvisionnement technique de la Région militaire centrale et situé dans le district d'Atchinsk du territoire de Krasnoïarsk. Le personnel du dépôt a été évacué», a indiqué le service de presse de la Région militaire centrale.

    Des éclats d'obus ont été retrouvés «dans un rayon de 15 km», a indiqué à Sputnik un représentant des services d'urgence.

    Bilan humain

    «Quatre personnes dont un enfant ont été pris en charge par des médecins», a indiqué à Sputnik un représentant des secouristes.

    ​Le ministère territorial de la Santé publique a toutefois indiqué ne pas disposer d'informations sur les blessés.

    «Nous n'avons pas d'informations sur les blessés. Nous voyons les informations diffusées par les médias, mais nous ne disposons pas de telles informations», a déclaré une représentante du ministère.

    L'évacuation en cours

    Les secouristes ont annoncé avoir entamé l'évacuation des habitants des localités se trouvant dans un rayon de 20 km autour du dépôt de munitions. Selon eux, 12 autocars transfèrent les évacués au village de Iastrebovo.

    Une vidéo postée sur Twitter montre des habitants d'Atchinsk en train de quitter la ville.

    ​Le ministère russe des Situations d'urgence a confirmé cette information. Quelques heures plus tard, le ministère a annoncé que l'évacuation de 16.500 personnes était en préparation et que 10.000 évacués seraient transférés à Krasnoïarsk.

    La Garde nationale a renforcé les patrouilles pour assurer l'ordre public et protéger les biens des évacués, a appris Sputnik auprès de la direction régionale de la Garde nationale.

    La raffinerie d'alumine du groupe Rusal, située à Atchinsk, s'est arrêtée de fonctionner suite aux explosions. Selon la société, la direction a pris la décision d'évacuer le personnel.

    Les Chemins de fer de Russie (RZD) ont pris la décision de limiter le trafic ferroviaire et de modifier l'itinéraire de plusieurs trains dans le secteur du territoire de Krasnoïarsk, au moins deux trains de voyageurs sont annoncés avec du retard, a annoncé à Sputnik le service de presse de RZD.

    Trains et blindés anti-incendie en action

    Le dépôt en question contiendrait environ 40.000 obus d'artillerie de 125 et de 152 mm, a indiqué un membre des services d'urgence.

    Deux trains anti-incendie ont été dépêchés sur place, précisent les secouristes à Sputnik.

    Les militaires cherchent à circonscrire l'incendie en utilisant des blindés anti-incendie, a rapporté le service de presse de la Région militaire centrale.

    Le service de presse précise que «les unités en service ont pris des mesures pour empêcher la propagation du feu et garantir la sécurité sur le lieu de l'incendie. À l'heure actuelle, l'équipe anti-incendie utilise ses blindés spéciaux pour circonscrire les flammes».

    Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a envoyé son adjoint, le général Dmitri Boulgakov, sur les lieux pour diriger la lutte contre les flammes, a annoncé le ministère de la Défense.

    Que s'est-il passé?

    D'après un représentant des services d'urgence territoriaux, l'incendie s'est déclaré suite à l'explosion d'un obus dans le dépôt de munitions d'une unité militaire cantonnée aux environs du village de Kamenka.

    ​Le gouverneur du territoire de Krasnoïarsk Alexandre Ouss s'apprête à se rendre sur les lieux de l'incident, a indiqué son service de presse.

    Incendies de forêt en Sibérie

    L'incendie dans le dépôt de munitions survient sur fond d'incendies naturels qui ravagent la Sibérie et l’Extrême-Orient russe depuis fin juillet. Selon le ministère russe des Situations d’urgence, 57.000 hectares de forêts brûlent dans ces régions. L’état d’urgence est en vigueur dans le territoire de Krasnoïarsk, la région d’Irkoutsk, les républiques de Iakoutie et de Bouriatie.

    La situation s’est notablement améliorée ces derniers jours après l’entrée en action de l’aviation des ministères de la Défense et des Situations d’urgence. La superficie des incendies a diminué de 25%, selon le ministère des Situations d’urgence.

    Lire aussi:

    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    Garde nationale russe, évacuation, obus, dépôt d'armes, territoire de Krasnoïarsk, ministère russe des Situations d'urgence, incendie, Russie, blessés, Krasnoïarsk, explosion
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik