Ecoutez Radio Sputnik
    représentants du ministère des Situations d'urgence, image d'illlustration

    Explosion dans un polygone russe lors de tests d'armes, des morts

    © Sputnik . EMERCOM of Russia
    Russie
    URL courte
    22975

    Une explosion a retenti le 8 août lors de tests d'armements sur une base militaire en Russie faisant deux morts, a annoncé le ministère russe de la Défense en précisant que l'accident n'avait pas provoqué de contamination radioactive.

    Deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées à la suite de l’explosion d’un moteur-fusée à ergols liquides dans la région d’Arkhangelsk, au nord de la Russie, a rapporté le 8 août le ministère russe de la Défense. 

    «Deux spécialistes sont décédés des suites de ces blessures. Toutes les victimes ont été rapidement transportées dans un centre médical où elles ont reçu les soins nécessaires», a indiqué le ministère dans un communiqué cité par les agences russes.

    Niveau de radioactivité

    Selon la Défense, il n'y avait pas de contamination radioactive.

    Deux heures plus tard, la mairie de la ville de Severodvinsk a assuré que ses capteurs avaient «enregistré une brève hausse de la radioactivité» à 11H50 (08H50 GMT).

    «Cette radioactivité est maintenant revenue à la normale», a ajouté la mairie.

    Selon elle, à 14H00 (11H00 GMT), les doses de radioactivité n'excédaient pas 0,11 microsievert par heure, la limite règlementaire d'exposition étant de 0,6 microsievert par heure.

    Lire aussi:

    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Qu'a dit Poutine sur les Gilets jaunes que les médias français ont omis?
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Tags:
    polygone, explosion, essais, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik