Ecoutez Radio Sputnik
    Un Sukhoi Superjet-100 (image d'illustration)

    Un SSJ-100 contraint de se poser en urgence en Sibérie à cause d’une panne moteur – vidéo

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    Russie
    URL courte
    71017
    S'abonner

    Après avoir percuté un oiseau, un Sukhoi Superjet-100 a été obligé de revenir à son aéroport de départ en Sibérie, ce 1er novembre, en raison de la défaillance d’un moteur. La vidéo du vol de l’aéronef passant au-dessus de la ville a été relayée sur les réseaux sociaux.

    Un avion Sukhoi Superjet-100, reliant la ville de Tioumen (en Sibérie) à Saint-Pétersbourg, s’est reposé en urgence ce 1er novembre à son aéroport de départ à la suite d’une panne moteur. La défaillance du moteur gauche a été provoquée par une collision de l’appareil de la compagnie aérienne Yamal avec un oiseau.

    La vidéo de l’avion en difficulté dans le ciel a été diffusée sur les réseaux sociaux. Sur les séquences, on voit également comment les secours se préparent à une situation d’urgence sur l’aérodrome, ainsi que l’ambiance à l’aéroport de départ.

    ​L’aéronef transportait 81 passagers, a déclaré un représentant de l’aéroport, interrogé par Sputnik, alors que le nombre des membres d’équipage présents à bord varie de 4 à 6, selon les médias russes.

    Le déroulement de l'accident

    Lors du décollage, l’équipage de l’avion a senti un choc. Après que la panne moteur a été détectée, le pilote a pris la décision d’effectuer un atterrissage d’urgence. L’aéronef a épuisé son carburant et, au bout d’une heure et demie, est parvenu à atterrir sans faire de blessés.

    La dépouille de l’oiseau a été découverte lors de l’examen de l’aéronef.

    Les passagers ont quitté Tioumen à bord d’un avion de réserve quelques heures après l’accident. Sept passagers ont refusé de continuer le voyage, et ils vont être remboursés, a affirmé un représentant de l’aéroport.

    Tags:
    pilote, équipage, moteur, panne, passager, oiseaux, aéroport, Tioumen, atterrissage d'urgence, avion, Sibérie, SSJ-100
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik