Russie
URL courte
231792
S'abonner

Comme l’a expliqué le président de la Corporation de construction navale (OSK), Alexeï Rakhmanov, le feu s'est déclaré à la suite de travaux de soudure.

L'incendie sur le porte-avions Amiral Kouznetsov s'est produit lors des travaux de soudure dans la zone du premier compartiment énergétique, lorsqu'une étincelle est tombée dans l'espace de cale où le carburant avait été renversé, a déclaré le président de la Corporation de construction navale (OSK), Alexeï Rakhmanov.

«Le remplacement de l'équipement énergétique a été effectué à bord du navire. À la suite de la soudure, une étincelle est tombée dans l'espace de cale où se trouvait le carburant renversé. Un départ de feu local s'est produit», a précisé M.Rakhmanov.

Un important incendie

Dans la matinée du 12 décembre, un incendie a embrasé le porte-avions russe Amiral Kouznetsov stationné à Mourmansk, dans le nord de la Russie européenne, selon les services d'urgence. Le nombre de blessés sur le porte-avions atteint désormais 11. Deux militaires, qui luttaient contre le feu sur l'Amiral Kouznetsov, ont été atteints aux voies respiratoires, leur pronostic vital n’est pas engagé, a fait savoir le ministère de la Défense. Il n’y a pas de munitions ni d’armements sur le navire, précise le service de presse de la Flotte du nord.

Le porte-avions stationne actuellement à quai à Mourmansk pour des travaux de réparation.

Un mort parmi les militaires

La Flotte du nord a plus tard fait savoir qu’un militaire avait trouvé la mort lors de la localisation de la source de fumée sur le porte-avions Amiral Kouznetsov. En outre, la recherche d’un officier disparu est toujours en cours.

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Covid-19: des «super-contaminateurs» dans la nature? Un médecin appelle à changer la politique de test
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Tags:
Admiral Kouznetsov (porte-avions), incendie, porte-avions, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook