Russie
URL courte
498314
S'abonner

Le directeur exécutif de l’agence spatiale russe Roscosmos pour les programmes spatiaux habités a qualifié le 30 mai le lancement du Crew Dragon de SpaceX de «nouvelle étape dans le programme des vols spatiaux habités».

Le lancement du vaisseau spatial habité Crew Dragon de SpaceX ouvrira des opportunités supplémentaires pour le programme spatial international, a déclaré Sergueï Krikalev, directeur exécutif de Roscosmos pour les programmes spatiaux habités, dans une vidéo publiée le 30 mai sur le compte officiel Twitter de l’agence spatiale russe.

«Cela ouvre une nouvelle étape dans le programme des vols spatiaux habités, le programme de la Station spatiale internationale, où ce vaisseau s’est dirigé. Et je suis sûr que le succès de cette mission nous offrira des opportunités supplémentaires qui bénéficieront à l'ensemble du programme international», a-t-il indiqué.

Le décollage réussi d’une fusée SpaceX

Une fusée SpaceX Falcon 9 a décollé samedi 30 mai du centre spatial Kennedy en Floride pour effectuer, première dans l’Histoire, un vol habité dans l’espace organisé par une société privée. À son bord se trouvent deux astronautes américains de la NASA, Robert Behnken et Douglas Hurley. L'arrimage à la Station spatiale internationale (ISS) doit avoir lieu environ 19 heures après son lancement, soit dimanche 31 mai à 14h29 GMT (à 16h29, heure de Paris).

Depuis 2011, les astronautes à bord de l'ISS sont livrés uniquement par des vaisseaux spatiaux habités russes Soyouz. Le contrat entre la NASA et Roscosmos, impliquant le voyage d'un astronaute vers la Station pour 90 millions de dollars, prend fin en octobre 2020.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Tags:
Crew Dragon, Holding spatial russe Roscosmos, Elon Musk, SpaceX
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook