Russie
URL courte
10243
S'abonner

Vladimir Poutine a déclaré que la consultation populaire sur les amendements à la Constitution russe se tiendrait le 1er juillet, sept jours après le défilé de la Victoire 2020.

La consultation populaire sur les amendements à la Constitution russe se tiendra le 1er juillet, a annoncé lundi 1er juin le Président Poutine lors d'une réunion de travail organisée en visioconférence.

«Chers collègues, compte tenu de notre actuelle discussion, nous tiendrons un vote sur l'adoption des amendements à la Constitution le 1er juillet 2020», a indiqué M.Poutine.

Il a ainsi rejeté la proposition d'organiser le vote le 24 juin, le jour du défilé commémorant la victoire sur l'Allemagne nazie.

Il y avait des idées pour tenir ce vote le jour même du défilé. Il n'est pas nécessaire de tout mélanger, [le référendum, ndlr] est une étape majeure dans la vie du pays. Le défilé de la Victoire, c'est sacré, ne le faisons coïncider avec rien d'autre, y compris le vote sur la Constitution», a-t-il noté.

En mars, M.Poutine avait proposé de reporter la date de la consultation populaire, qui était initialement prévu pour le 22 avril, à cause de la pandémie de Covid-19.

Tenue du référendum

Les Russes pourront voter du 25 juin au 1er juillet et le dépouillement du scrutin aura lieu le 1er juillet, a pour sa part précisé Pavel Kracheninnikov, coprésident du groupe de travail pour les amendements constitutionnels et chef de la commission parlementaire pour l'édification de l'État.

Cette décision est appelée à espacer dans le temps les électeurs pour éviter la propagation du coronavirus, d'après Ella Pamfilova, présidente de la Commission électorale centrale.

Les bureaux de vote ouvriront ainsi leurs portes le 25 juin.

Amendements à la Constitution

Les amendements à la Loi fondamentale sont consacrés aux nouveaux pouvoirs du Président, des membres du gouvernement et des fonctionnaires de différents niveaux.

Ils fixent les garanties sociales de l’État par rapport aux citoyens, modifient les pouvoirs du parlement, interdisent la séparation des territoires fédéraux et établissent le statut de la langue russe.

En outre, ils autorisent le chef de l’État en exercice à présenter sa candidature lors de l’élection présidentielle de 2024.

Lire aussi:

Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Tags:
référendum, amendements, Constitution, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook