Russie
URL courte
229521
S'abonner

Le ministère russe de la Défense, en collaboration avec le Centre d'épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa, a achevé avec succès les essais cliniques d'un vaccin contre le coronavirus. Tous les volontaires ont quitté l’hôpital, a annoncé le 20 juillet le ministère dans un communiqué.

Les essais cliniques du vaccin contre le coronavirus développé par le Centre d'épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa sont terminés, a déclaré la Défense russe dans un communiqué.

«Le ministère russe de la Défense, en collaboration avec le Centre d'épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa, a achevé avec succès la phase d’essais cliniques du vaccin contre le Covid-19 avec la participation de volontaires au principal l’hôpital militaire Bourdenko», indique le document.

«Aucun effet secondaire, complication ou réaction indésirable»

Ce lundi matin, le deuxième groupe de 20 volontaires a quitté l'hôpital militaire.

«Les résultats des tests disponibles montrent explicitement le développement d'une réponse immunitaire chez tous les volontaires après la vaccination. Aucun effet secondaire, complication ou réaction indésirable, aucune plainte relative à la santé de la part des volontaires n'a été constatée au moment de leur sortie», précise la Défense.

Toutes les données d’examens des volontaires seront transférées pour traitement au Centre d'épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa. Par la suite, l’enregistrement officiel du médicament auprès de l’État est prévu.

Complètement isolés du monde extérieur

Comme l’a annoncé le 12 juillet à Sputnik le directeur de l'Institut de pharmacie et de médecine translationnelle de l'université Setchenov, Vadim Tarassov, les volontaires sont restés isolés pendant longtemps et leur contact avec le monde extérieur était limité avant le début des essais pour exclure toute contamination.

Selon lui, ce long isolement a eu un impact sur leur état psychologique. Des tensions entre eux ont donné lieu à des situations conflictuelles et il a fallu recourir à l'aide de psychologues. Le premier groupe a pu quitter l’hôpital le 15 juillet.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
essais cliniques, vaccin, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook