Santé
URL courte
Par
8336
S'abonner

Développé par des chercheurs russes et actuellement testé sur des volontaires, le vaccin contre le Covid-19 pourrait être enregistré le mois prochain, a indiqué le ministre russe de la Santé Mikhaïl Mourachko.

Les premiers tests du vaccin russe contre le Covid-19 menés sur des volontaires ont montré des résultats «positifs», a déclaré ce vendredi 17 juillet aux journalistes Mikhaïl Mouraсhko.

Le ministre russe de la Santé a précisé que la première étape de l’enregistrement du vaccin était attendue au cours de la deuxième décade d’août.

Quant aux essais cliniques du médicament, ils commenceront après une expertise qui prend en temps normal deux à trois semaines, a-t-il précisé.

Un nouveau format

Si les spécialistes donnent leur feu vert et lancent la vaccination de la population à l’aide du médicament, cela ne signifie pas que les études du vaccin seront terminées.

La collecte d’informations continuera, mais «dans un nouveau format du point de vue de son efficacité et de sa sécurité», souligne Mikhaïl Mourachko.

Et de poursuivre: «Aujourd'hui, nous avons créé un système d'information pour les patients qui ont contracté le coronavirus. Nous prévoyons d'y rajouter des données sur les patients vaccinés afin d'en avoir sur l'état d'immunité des patients qui sont vaccinés et ont été malades pour dresser un tableau d'ensemble».

Les études sur le premier vaccin

Développé par des experts du Centre d'épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa, le vaccin contre le nouveau coronavirus passe depuis le 18 juin des tests cliniques sur des volontaires à l'université Setchenov et à l'hôpital militaire de Bourdenko.

Phase finale des essais du vaccin contre le coronavirus en Russie
© Sputnik . Service de presse du ministère russe de la Défense

Avant les tests, tous les volontaires ont été soumis à un examen médical, y compris sur l'absence d'anticorps au SRAS-CoV-2. Ils ont ensuite été isolés pendant deux semaines pour prévenir l'infection. Puis les scientifiques ont procédé à la vaccination.

Le 13 juillet, le deuxième groupe de volontaires de l'hôpital de Bourdenko s’est fait injecter le deuxième composant du vaccin. D’après la Défense russe, les volontaires se sentent bien et restent sous la surveillance de médecins.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
Covid-19, vaccin, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook