Russie
URL courte
Par
Polémique autour de la 5G en France (8)
7378
S'abonner

Dans une interview accordée à Sputnik, le service de presse de l’Organisation non commerciale autonome «Économie numérique» avance qu’une station de base 5G de fabrication locale devrait être déployée en Russie en 2023. Les développeurs travaillent actuellement sur la préparation d’un prototype, dont la mise en œuvre est prévue en novembre.

Le service de presse de l’Organisation non commerciale autonome «Économie numérique» a confié à Sputnik qu’une station de base de réseau 5G arrivera en Russie en 2023.

Selon la source, les tests d’un prototype commenceront en novembre.

«La création d'une station 5G est prévue pour 2021-2022. Et en 2023, il est prévu de lancer sa production», a déclaré le service de presse.

Dans ce processus, le centre de recherche de premier plan «Systèmes de communication mondiaux sans fil» joue le rôle de développeur d’équipement et prévoit de créer une société-fournisseur innovante russe pour les réseaux de communication 4G et 5G.

Selon la source, la conception d’une station expérimentale a déjà été développée, et la prochaine étape sera la réalisation du prototype dont la mise en œuvre est prévue à l’aide d’un signal électrique d’une fréquence allant jusqu’à 4,2 GHz comme les plus courantes et les plus prometteuses dans le monde pour le déploiement du réseau 5G.

Un pas vers la 6G en Russie

Des chercheurs russes de l'institut Skolkovo des sciences et technologies (Skoltech) ont déjà élaboré un appareil qui permettrait à l’avenir de lancer en Russie le réseau 6G.

Dossier:
Polémique autour de la 5G en France (8)

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Un simple contrôle vire à la violente agression de deux gendarmes en Charente-Maritime
Tags:
développement, technologie 6G, technologie 5G, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook