Russie
URL courte
Par
1013112
S'abonner

À l’occasion du 75e anniversaire de l’industrie nucléaire russe, Vladimir Poutine est revenu sur les réussites de son pays dans ce domaine, et a promis de renforcer le potentiel national pour «répondre dignement» aux défis internationaux.

La Russie envisage de renforcer le potentiel de son industrie nucléaire, a assuré Vladimir Poutine dans un discours prononcé à l’occasion du 75e anniversaire de l’industrie nucléaire.

Le développement dynamique de cette industrie, son attractivité et le prestige qu’elle représente pour les jeunes cadres montrent que «la Russie est riche du point de vue de ces possibilités», a souligné le Président.

«Nous allons le consolider au fur et à mesure pour répondre dignement aux défis technologiques et géopolitiques du XXIe siècle», a conclu M. Poutine.

En se félicitant de l’apport de l’industrie nucléaire au développement de la médecine, de l’énergie et d’autres domaines aux niveaux national et international, il a particulièrement mis en valeur les nouvelles conceptions visant à renforcer le «bouclier nucléaire» russe.

Armes innovantes

Il a également pointé la contribution des spécialistes dans le développement d’armes nucléaires innovantes qui n’ont pas d’analogues dans le monde. 

La corporation publique Rosatom est engagée dans le développement nucléaire en Russie et englobe environ 400 entreprises avec plus de 250.000 employés.

En coopération avec le ministère de la Défense, elle assure la réalisation de la politique de dissuasion nucléaire et réalise des commandes du gouvernement. Rosatom est également le plus grand producteur d’énergie de Russie.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Tags:
armes, Russie, Rosatom, nucléaire, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook