Russie
URL courte
Par
11491
S'abonner

Gazprom mène un dialogue «étroit» avec l’UE au sujet de l'énergie hydrogène, a déclaré le 22 octobre la PDG de Gazprom export Elena Bourmistrova, qualifiant la technologie d’«avenir» et de «défi dans le bon sens du terme». L’annonce a été faite en marge du XIIIe Forum économique eurasiatique.

Intervenant au XIIIe Forum économique eurasiatique, la PDG de Gazprom export Elena Bourmistrova a déclaré le 22 octobre que le géant russe de l'extraction du gaz naturel voyait en l’énergie hydrogène une opportunité pour un développement ultérieur et négociait des projets conjoints dans ce domaine avec l’UE.

«Nous menons un dialogue assez étroit avec beaucoup de nos partenaires en Europe et recherchons des projets pilotes, grâce auxquels nous pouvons justement commencer à travailler avec des projets d'hydrogène», a-t-elle déclaré.

En précisant qu’il s’agit de «l'avenir» et d’un «défi dans le bon sens du terme», la PDG a fait savoir que Gazprom avait déjà ses propres pratiques développées dans ce domaine.

Le ministre russe de l’Énergie mise sur l'hydrogène

Début octobre, le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak, lui aussi a parlé des perspectives des technologies de l'hydrogène. «L'hydrogène a un grand potentiel dans le secteur de l'énergie, la Russie y accorde une attention particulière, mène activement des recherches scientifiques», a-t-il déclaré dans le cadre de la World Energy Week Live.

Il a tout de même précisé que malgré l'intérêt croissant pour les sources renouvelables, les ressources traditionnelles conserveraient «la part du lion» dans l'énergie mondiale.

L’été dernier, le ministère russe de l'Énergie a présenté au gouvernement le document baptisé Développement de l'énergie hydrogène en Russie pour la période de 2020 à 2024. D'après le papier, Gazprom est obligé de se lancer dans la production et l'exportation d'hydrogène, un pas qui s’inscrit dans la tendance mondiale de la transition vers l’«énergie verte».

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
Alexandre Novak, Elena Bourmistrova, UE, hydrogène, Gazprom
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook