Russie
URL courte
Par
321572
S'abonner

Ce 14 décembre, les Forces aérospatiales russes ont effectué un deuxième lancement d’essai de la fusée porteuse lourde Angara-A5 depuis le cosmodrome de Plesetsk.

Ce lundi matin, à 8h50 heure de Moscou (6h50 à Paris), la fusée lourde russe Angara-A5 a été lancée depuis le cosmodrome de Plesetsk, dans la région d’Arkhangelsk, dans le Grand Nord de la Russie, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Et de préciser que 12 minutes après le lancement d’essai, le bloc orbital s’est détaché du troisième étage du porteur. Les moteurs de l’étage supérieur Briz-M effectueront sa mise en orbite.

Il s’agit du deuxième lancement test de l’Angara-A5, le précédent s’étant déroulé en 2014, lui aussi avec succès.

Le directeur général de la société Roscosmos, Dmitri Rogozine, s’est félicité du lancement d’essai de l’Angara-A5: «Elle vole, bon sang!» a-t-il écrit sur Twitter en accompagnant ainsi son message d’une photo montrant l’Angara-A5 prête à décoller.

La fusée porteuse Angara-A5

L’Angara est une famille de lanceurs russes de nouvelle génération. Elle comprend des fusées de différentes classes, des engins légers aux engins lourds, dont la capacité de transport va jusqu’à 35 tonnes. Elles sont destinées à lancer en orbite tous les types d’appareils spatiaux, y compris des satellites, des navettes et des sondes.

Deux autres modèles de la fusée sont en développement. Il s’agit de l’Angara-A5P, conçue pour les missions habitées, et de l’Angara-A5V, dont la capacité atteint 37-38 tonnes et qui est vouée aux vols vers la Lune.

Lire aussi:

Moscou réagit aux accusations concernant une cyberattaque contre un pipeline US
Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
En continu: tous les vols vers Tel-Aviv détournés en raison des tirs de roquettes depuis Gaza
Tags:
Russie, Plessetsk, espace, cosmodrome, fusée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook